RSS
RSS



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 
Je te présente mon nouveau chez moi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
MODO - MEMBRE DES MARPLEPersonne ne doit être abandonné, oublié
avatar


MODO - MEMBRE DES MARPLE
Personne ne doit être abandonné, oublié


Depuis mon arrivée le : 11/03/2018 j'ai posté : 510 messages qui m'ont rapporté : 1586 $ sous les traits de : Brittany Snow. D'ailleurs je dois mes images à : S7K. En ce moment, je suis : présent(e) et pour finir, en RP, je préfère : m'adapter à mon partenaire.


Message(#) Sujet: Re: Je te présente mon nouveau chez moi  Dim 2 Sep - 12:57


   Kathy & Summer

   Je te présente mon nouveau chez moi

   
Evidemment…elle ne connaissait pas son nom. Pourquoi cela ne m’étonne pas en fait ?! Un mec qui ne met même pas les formes sous prétexte que c’est un one shot, pourquoi s’efforcerait-il de rappeler à cette pauvre innocente de Katherine quel est son nom ?! Je secouais la tête, en fermant les yeux, bien plus en colère contre le comportement rustre de ce mec, plus que contre Katherine elle-même. « J’ai du mal à croire qu’il n’est pas remarqué que tu étais vierge…je veux dire, talent de simulatrice ou pas, un corps tendu et des muscles crispés, ça se sent bordel de merde ! » et voilà…je jurais ! Ça ne m’arrive pas souvent, uniquement quand je ne contrôle pas mes émotions et autant dire que je suis profondément touchée par ce qui arrive à Kat’. Bon sang, cette femme ne méritait pas cela…
Je relevais un peu la tête en rouvrant les yeux et soufflait avant de poser une main plus douce et compatissante sur mon amie, qui sursautait quelques peu à cela…sans doute parce que je venais de la frapper il n’y a même pas deux minutes et qu’elle avait dû penser que je recommencerais ; se servir de ma chienne en bouclier en était la preuve. « Je…je suis sincèrement désolée que ça se soit passé comme cela ma belle… » Une question me brûlait cependant les lèvres alors que je l’observais caresser Billie. « Pourquoi ?... » Elle semblait étonnée de ce simple mot, alors je précisais : « Pourquoi tu t’es donnée aussi facilement ? Je veux dire : tu es belle, sexy, adorable et tu pourrais avoir n’importe qui à tes pieds. Pourquoi avoir préféré cachée une virginité, juste pour le premier mec venu ? »


AVENGEDINCHAINS
   



Summer Maconahey
:sing2: I'm Every Woman, inside of me :sing2:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MEMBRE DES OAKL'Art de vivre est une philosophie pour moi
avatar


MEMBRE DES OAK
L'Art de vivre est une philosophie pour moi


Depuis mon arrivée le : 13/07/2018 j'ai posté : 267 messages qui m'ont rapporté : 1490 $ sous les traits de : Gal Gadot D'ailleurs je dois mes images à : Fa En ce moment, je suis : présent(e) et pour finir, en RP, je préfère : les rps courts (< 250 mots).


Message(#) Sujet: Re: Je te présente mon nouveau chez moi  Mer 5 Sep - 0:49


   Kathy & Summer

   Je te présente mon nouveau chez moi

   
Katherine n’avait hélas aucune réponse à apporter aux interrogations de Summer. Elle n’était pas une experte en relation sexuelle, loin de là. La jeune femme n’était pas non plus une ex-vierge effarouchée, elle avait déjà caressé le corps d’un homme, expérimenté des préliminaires assez poussés. La seule chose qui lui avait fait défaut, était la pénétration mais c’était du passé à présent.

_ « J’en sais rien, peut-être que j’avais un hymen très très fin et qu’il a pas fait le difficile au moment de se faire casser la gueule par le pénis de Simba » dit-elle en haussant les épaules pour mieux se mordiller la lèvre inférieure.

La belle brune sursauta quand la main de son amie se posa sur elle. Elle avait craint une nouvelle salve de petits coups mais Summer semblait plus encline à verser dans la douceur si bien que Katherine laissa partir la petite chienne.

_ « Parce que tu crois que les hommes ont toujours envie de moi quand je leur dis que je suis vierge ? A mon âge ? La dernière fois que j’ai abordé le sujet, le mec n’est jamais revenu à la table du restaurant. Je m’étais dit qu’en ne disant rien, ça se ferait tout seul, que je n’aurais pas besoin de réfléchir. On passe cette étape et basta ! A la mort de mon frère, j’ai pris conscience que je ne vivais que pour mon travail, que je n’avais rien d’autre. Je sais que c’est idiot comme raisonnement mais je voulais simplement me débarrasser de ce complexe. Je m’imaginais sûrement que comme ça, je serais plus à l’aise si l’homme de ma vie se présentait. Le hic, c’est que j’ai eu si mal que je ne suis pas certaine de vouloir qu’un homme me touche à nouveau » se confiât-elle avant de lâcher un lourd soupire.

AVENGEDINCHAINS
   


† just a young man, with a quick fuse. i was uptight, wanna let loose, i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind -anesidora-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MODO - MEMBRE DES MARPLEPersonne ne doit être abandonné, oublié
avatar


MODO - MEMBRE DES MARPLE
Personne ne doit être abandonné, oublié


Depuis mon arrivée le : 11/03/2018 j'ai posté : 510 messages qui m'ont rapporté : 1586 $ sous les traits de : Brittany Snow. D'ailleurs je dois mes images à : S7K. En ce moment, je suis : présent(e) et pour finir, en RP, je préfère : m'adapter à mon partenaire.


Message(#) Sujet: Re: Je te présente mon nouveau chez moi  Dim 16 Sep - 12:22


   Kathy & Summer

   Je te présente mon nouveau chez moi

   
Alors voilà les raisons…Kat’ s’était sentie obligée de ne plus mentionner ce qu’il la rendait différente des autres femmes parce que les hommes la fuyaient à la suite de la révélation. Je secouais la tête à la fois déçue d’entendre que mon amie avait été juger mieux de ne plus rien dire de sa virginité, mais aussi déçue par le comportement des hommes qu’elles avaient pu rencontrer. « Ma belle…je suis sincèrement désolée que tu aies dû voir le si mauvais côté des hommes... » Heureusement, ils n’étaient pas tous comme ceux qui l’avaient fui, ou pire comme celui qui s’était vidé sur elle avec autant d’ardeur sans se rendre compte que Katherine n’était pas une conquête comme les autres. « Mais je continue de croire que tu n’avais pas à en arriver la Kat’ : Tous ces hommes que tu as fuis, n’étaient simplement pas les bons. Après je comprend que tu es eu envie de te prouver quelques choses, que tu es eu envie de te débarrasser de ce qui devenait un poids pour toi… le problème, c’est juste ce souvenir que tu auras de cette première fois… » une première fois difficile, on s’en souvient toute sa vie, et pour le coup, la première fois de Katherine était déjà entrain de lui donner un arrière-gout de déception quant à la sexualité. Malheureusement, on ne pouvait rien faire contre cela, seule la jolie brune pourrait un jour changer son regard sur la chose ; pour cela il lui faudrait une bien meilleure expérience, une plus belle histoire à vivre. Et à cet instant, j’espérais vivement qu’elle la vive un jour, le plus tôt serait le mieux pour elle…

Kat soupira après avoir avoué qu’elle n’était plus sûre de vouloir qu’un homme la touche à nouveau, et je profitais de la réflexion pour m’adosser sur le dossier de mon canapé tout en regardant dans e vide en direction de ce qui deviendra bien vite la place de ma télévision. « Oh tu sais, de par mon expérience, je peux t’assurer que malgré la poignée d’idiots que tu as pu croisée, il existe encore des hommes qui valent le coup et qui te respecteront… » j’avais eu mon lot de relations amoureuses au point d’avoir tenté toutes les possibilités, et aujourd’hui – même si certaines de ses expériences avaient été teintées de regret comme pour Kat’ – mes aventures m’avait façonné pour m’amener tout droit dans les bras d’un homme que j’avais aimé de tout mon cœur, qui m’avait aimé en retour et m’avaient rendu heureuse et mère de deux beaux enfants… « Tout n’est pas perdu… » avait-je pensé dans ma tête sans me rendre compte que j’avais dit les choses tout haut, en pensant à Paris et à la situation de Kat' en même temps. Puis en repensant à mes différentes relations, je me mis à rire gentiment tout en lançant une remarque anodine, qui je ne le savais pas encore, aurait des répercussions pour la belle Katherine. « Et puis tu sais, dans un angle plus positif de voir les choses : il te reste encore les femmes ! Là aussi, crois-en mon expérience, elles peuvent être très surprenantes et sur certains points bien moins compliquées que les hommes… » Sur certains points, je le précise bien…



AVENGEDINCHAINS
   


Spoiler:
 



Summer Maconahey
:sing2: I'm Every Woman, inside of me :sing2:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MEMBRE DES OAKL'Art de vivre est une philosophie pour moi
avatar


MEMBRE DES OAK
L'Art de vivre est une philosophie pour moi


Depuis mon arrivée le : 13/07/2018 j'ai posté : 267 messages qui m'ont rapporté : 1490 $ sous les traits de : Gal Gadot D'ailleurs je dois mes images à : Fa En ce moment, je suis : présent(e) et pour finir, en RP, je préfère : les rps courts (< 250 mots).


Message(#) Sujet: Re: Je te présente mon nouveau chez moi  Lun 17 Sep - 17:51


   Kathy & Summer

   Je te présente mon nouveau chez moi

   
Katherine se sentait si honteuse d’avoir cédé aux sirènes de la facilité. Elle aurait mieux fait d’attendre le prince charmant mais même là, elle n’était pas certaine qu’il existait pour une femme comme elle. Comment se préserver pour un homme dont ne connaissait rien ?

_ « Il parait qu’avec le temps, on finit par tout oublier alors cette mauvaise expérience ne sera qu’un malheureux souvenir qui s’effacera. Puis, au moins, mon prochain amant n’aura pas de problème de concurrence. Il ne pourra pas faire pire » dit-elle avec un sourire amusé.

Elle préférait voir le verre à moitié plein qu’à moitié vide. Katherine était une indécrottable optimiste. C’est ce qui l’avait rapproché de Summer, leurs personnalités respectives se rapprochaient sur certains points. Néanmoins, la belle brune était la première à reconnaître qu’elle n’était pas vraiment prête à ce qu’un autre homme la touche. Finalement, le résultat était le même : elle n’était plus vierge mais l’acte sexuel se révélait être une gagère. Décidément, elle n’était vraiment pas douée dans ce domaine.

_ « Comme ton ex-mari tu veux dire ? Quand tu dis que tout n’est pas perdu, j’ai l’impression que tu ne fais pas vraiment référence à mon cas. Ce nouvel appartement, cette nouvelle vie, quelque chose me dit que tu as une idée derrière la tête » devinât-elle en voyant le regard vague de son amie.

Katherine cligna des yeux plusieurs fois d’affilés en entendant rire Summer. Avait-elle dit quelque chose de drôle ? Une légère gêne s’empara d’elle.

_ « Ma mère a vécu en couple avec une femme après sa séparation d’avec mon père mais je ne me suis jamais posée la question. Je n’ai jamais tenté ni même été tentée. J’ignorais que tu.. hum… je veux dire que tu étais de la barbe à papa et du bâtonnet. C’est comment d’embrasser une femme ? »

AVENGEDINCHAINS
   


† just a young man, with a quick fuse. i was uptight, wanna let loose, i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind -anesidora-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MODO - MEMBRE DES MARPLEPersonne ne doit être abandonné, oublié
avatar


MODO - MEMBRE DES MARPLE
Personne ne doit être abandonné, oublié


Depuis mon arrivée le : 11/03/2018 j'ai posté : 510 messages qui m'ont rapporté : 1586 $ sous les traits de : Brittany Snow. D'ailleurs je dois mes images à : S7K. En ce moment, je suis : présent(e) et pour finir, en RP, je préfère : m'adapter à mon partenaire.


Message(#) Sujet: Re: Je te présente mon nouveau chez moi  Mer 19 Sep - 21:47


   Kathy & Summer

   Je te présente mon nouveau chez moi

   
Je m’ne voulais de donner l’impression à Kat qu’elle avait fait le mauvais choix. Disons que je m’inquiétais plus de ce que cette mauvaise expérience lui apporterait comme lot de déception dans le futur, mais en aucun cas je ne cherchais à lui dire qu’elle avait eu tort sur toute la ligne. Je n’étais pas à sa place après tout, et peut-être qu’à situation égale à la sienne, j’aurais fait pareil…

Autant ne pas remuer le couteau dans la plaie comme on dit. Et si Kat estime qu’avec le temps, elle finira par passer à autre chose, eh bien je me dois de lui faire confiance. En attendant, elle démarrait mal, vu qu’elle avait déjà du mal à s’imaginer être touchée à nouveau par un homme. Je m’exerçais à lui dire qu’heureusement pour elle, il y aurait des hommes bien plus vertueux et respectueux de son corps et de sa personne, et forcément, en imaginant l’homme idéal à cette situation, mes pensées s’évadèrent vers Paris ; celui qui avait réussi à me faire oublier toutes mes déception amoureuses…

La question de la jolie brune me sortit de mes pensées en un léger sursaut. Avais-je laissé mes pensées traversé ma bouche pour les dire à haute voix ? je regardais Katherine, assez surprise avant de comprendre pourquoi elle parlait de Paris, et un sourire timide, j’hochais la tête pour répondre : « Je faisais référence aux deux. A ton cas…et au mien. Paris, c’est l’exemple même de l’homme qui peut être capable de te faire oublier toutes les déceptions amoureuses rencontrées. Un homme qu’on croise quand on ne s’y attend pas du tout, et qui finit pourtant par nous bouleverser et nous laisser croire à l’amour éternel » Mais là ou mes précédents dire faisait référence à MA situation, c’est effectivement pour les raisons que mon amie à citer. « Quant à cette nouvelle vie…oui, tu as raison. Ça a un rapport avec Paris et mes chances avec lui…J’ai décidé d’assumer mes responsabilités, ce que j’aurais dû faire depuis le début : plutôt qu de pleurer sur mon sort et finir par apitoyer un autre homme qui voit en moi une femme bien plus innocente que je ne le suis vraiment, j’aurais dû affronter mon erreur » déclarais-je, tout en me redressant un peu du canapé pour observer la pièce autour de nous et préciser où je voulais en venir « Tu vois, j’ai cru à tort que finir avec Paul sera la meilleure solution : il était amoureux, et moi ?...moi j’avais deux enfants avec lesquels j’avais peur de rien savoir gérer, une fois seule à la maison avec eux. Déménager ? dans une maison alors que par ma faute ils perdaient leur repère, leur cocon, et la vie de famille avec leur père ?? non…je me suis dit que ce serait trop lourd de conséquence. Alors quand Paul m’a proposé d’emménager chez lui, j’ai cru que je me sentirais moins seule, que j’aurais quelqu’un pour m’aider et me soutenir. Et en fait, qu’est-ce que j’ai fait ? Bah malgré mon envie de trouver un « coéquipier » dans mon quotidien avec les enfants, j’ai passé mon temps à refuser que Paul s’en occupe. Je n’arrivais pas à lui déléguer quoique ce soit, pour la simple et bonne raison que je ne voulais pas que mes enfants pensent que je le cherchais un père de substitution. Du coup, Paul a toujours été bloqué entre moi et mes enfants et jamais il n’a eu son mot à dire sur quoique ce soit…mes enfants ne l’ont du coup jamais apprécié et moi, bah…je n’ai jamais réellement laissé entrer Paul dans ma vie ; vie de mère, ou vie de femme tout court »

En parlant de vie de femme : pour rassurer Katy, j’avais osé rire en lui déclarant qu’au pire des cas, à défaut de trouver un homme, elle pourrait se tourner vers les femmes. Et la miss me révéla bien vite que sa mère avait entretenu une relation homosexuelle après sa séparation avec le père de Katherine. Sa manière de présenter ensuite ma bisexualité, eut de quoi me faire rire « Barbe à papa et batônnet ?? woaw…on ne me l’avait jamais présenter de cette façon-là ! bravo pour l’originalité, Katy ! » m’amusais-je à répondre tout en poursuivant « Mais tu aurais dit bisexualité, ça aurait été plus simple ! …Je me suis tournée vers les femmes dès mon entrée à l’Université, après une grosse déception amoureuse, suivi d’une amourette tout aussi désastreuse, avec un homme. Je ne me suis pas dit « Oh, les mecs sont des cons, je passe chez les femmes ! », non. Je te rassure, je n’ai rien calculé » cette remarque me permettait d’ailleurs de me lancer dans des explications qui apparemment rendait curieuses la jeune femme « En fait, je suis allée à une soirée étudiante, histoire de faire quelques connaissance et j’ai sympathiser avec une fille sans me douter une seule seconde que sa manière de me parler ou de me faire rire avait à voir avec de la séduction ; et d’ailleurs, j’ai appris bien plus tard que si la miss avait tenté sa chance, c’était parce qu’elle m’avait cru « très disponible » ; j’entends par là que je me suis montrée enthousiaste, attentive et tactile et que par conséquent mes actes l’ont poussé à croire que j’acceptais qu’elle me fasse du gringue ! BREF, tout ça pour dire que, quand, à la fin de la soirée, elle m’a ramené à mon dortoir étudiant, je ne m’étais pas attendu à ce qu’elle finisse par me coincer contre la porte de ma chambre pour m’embrasser. Mais j’avoue que quand je l’ai vu se pencher sur moi, je n’ai rien fait…comme si… » je levais les yeux au ciel pour me rappeler à mon bon souvenir puis tentait de décrire au mieux ce qu’il s’était passé. « Comme si, j’avais eu envie de savoir…savoir ce que ça faisait de l’embrasser, OU de me faire embrasser par une femme, je n’en sais rien. Peut-etre aussi que j’ai aimé sa séduction sans m’en rendre compte, et que j’avais inconsciemment envie de la récompenser de ses efforts pour m’avoir diverti tout le long de la soirée…sincèrement, je ne sais pas pourquoi je n’ai rien fait pour l’empêcher de le faire. Mais tout ce que je sais, c’est que je ne l’ai pas regretté, et ne le regrette toujours pas. » A la question de savoir comment c’est d’embrasser une femme, je n’avais pas vraiment la réponse parfaite à lui fournir, mais je pouvais au moins déclarer ceci « Ce baiser avait quelque chose d’inédit, cela va sans dire. Mais aussi, il était doux, calme et sûr à la fois. A croire qu’elle contrôlait les choses sans avoir à jouer les dominantes. C’est….délicat, bien souvent. Tendre. Mais faut pas croire que cela manque de passion…En fait, je crois qu’il est difficile de chercher à décrire un baiser, parce qu’après tout, je pourrais très bien user des mêmes qualificatifs pour un homme ! Je crois que ça dépend du partenaire et que tu ne peux te faire ton idée qu’en ayant expérimenté… »



AVENGEDINCHAINS
   




Summer Maconahey
:sing2: I'm Every Woman, inside of me :sing2:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MEMBRE DES OAKL'Art de vivre est une philosophie pour moi
avatar


MEMBRE DES OAK
L'Art de vivre est une philosophie pour moi


Depuis mon arrivée le : 13/07/2018 j'ai posté : 267 messages qui m'ont rapporté : 1490 $ sous les traits de : Gal Gadot D'ailleurs je dois mes images à : Fa En ce moment, je suis : présent(e) et pour finir, en RP, je préfère : les rps courts (< 250 mots).


Message(#) Sujet: Re: Je te présente mon nouveau chez moi  Dim 23 Sep - 17:14


   Kathy & Summer

   Je te présente mon nouveau chez moi

   
Katherine n’était pas vraiment désireuse de s’étendre sur sa sexualité désastreuse. Elle se sentait déjà bien honteuse  d’avoir sacrifié sa virginité avec le premier venu. Elle espérait vraiment ne plus tomber sur ce dernier non pas qu’elle lui en voulait mais elle avait cette culpabilité en prime. Est-ce qu’il lui en voudrait s’il apprenait qu’elle avait feint le plaisir entre ses bras ? Le pire, ce serait sûrement qu’il s’en fiche complètement. La belle brune se déchaussa pour ramener ses jambes sous elle, en tailleur. Summer était en train de répondre à sa question et elle l’écoutait religieusement. Dans un sens, elle enviait la belle blonde pour cette histoire d’amour aussi romantique que dramatique. Paris et elle avaient peut-être la chance de se retrouver et elle croisait les doigts pour eux car elle ne souhaitait que le bonheur de son amie. Katherine avait espéré qu’elle puisse le trouver dans les bras de Paul mais elle avait rapidement compris qu’il n’était pas le bon.

_ « Je comprends. Paul était une erreur mais quelque part, même si tu lui as interdit en quelque sorte, l’accès à tes enfants, il t’a tout de même aidé. Tu avais besoin d’être rassurée, d’être avec quelqu’un même si ce n’était qu’une illusion. Cette histoire ne pouvait pas durer et je suis certaine qu’il le savait aussi mais comme toi, il a tenté le coup » lui répondit-elle en posant sa main sur la sienne, en un signe de soutien.

La conversation des deux jeunes femmes prit une tournure surprenante quand Katherine apprit que Summer était bisexuelle. Elle ne s’était pas attendue à une telle révélation surtout quand on voyait son ex-mari.

_ « J’aurais pu dire bisexualité mais cela aurait été moins drôle » s’exclamât-elle avec un sourire mutin.

Summer lui expliqua alors les origines de son amour des femmes et Katy l’écouta une nouvelle fois, religieusement, buvant ses paroles. Elle ne savait pas trop si elle-même pourrait être attirée par des femmes, elle ne s’était jamais posé la question pour dire vrai sûrement à cause de la relation de sa mère. Katherine avait longtemps souffert à cause de la bêtise des enfants de sa classe.

_ « Bon et bien embrasse-moi ! Si j’ai besoin d’expérimenté la chose pour savoir si je suis attirée par les femmes ou non, j’ai besoin que tu m’embrasses. Au moins, cette fois-ci, je saurais ton prénom et en prime, tu sais que j’ai absolument aucune expérience » décrétât-elle en s’agenouillant sur le canapé, face à Summer.


AVENGEDINCHAINS
   


† just a young man, with a quick fuse. i was uptight, wanna let loose, i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind -anesidora-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MODO - MEMBRE DES MARPLEPersonne ne doit être abandonné, oublié
avatar


MODO - MEMBRE DES MARPLE
Personne ne doit être abandonné, oublié


Depuis mon arrivée le : 11/03/2018 j'ai posté : 510 messages qui m'ont rapporté : 1586 $ sous les traits de : Brittany Snow. D'ailleurs je dois mes images à : S7K. En ce moment, je suis : présent(e) et pour finir, en RP, je préfère : m'adapter à mon partenaire.


Message(#) Sujet: Re: Je te présente mon nouveau chez moi  Dim 23 Sep - 22:14


   Kathy & Summer

   Je te présente mon nouveau chez moi

   
J’appréciais la délicatesse avec laquelle Katherine me laissait penser que je n’avais pas été si inconsciente et si égoïste concernant Paul. Même si je me sentais heureuse de faire le bon choix pour retrouver Paris, j’avais bien du mal à ne pas me sentir comme la pire des salopes avec Paul…il m’aimait, et avait juste voulu que ce soit réciproque. Encore maintenant, je me demandais si j’avais bien fait de lui laisser une chance…pour au final, le faire souffrir ? c’était une situation que je connaissais, et je m’en voulais de lui faire vivre. Mais pour Katherine, les choses étaient vues de manière plus positives et ça avait de quoi me soulager un peu. Elle préférait penser qu’avoir tenter d’aimer et de le laisser m’aimer était mieux que rien. A cela j’haussais les épaules en souriant timidement…j’espérais sincèrement que tout ceci ne serait pas trop rude pour Paul.

Heureusement pour mon mental, la conversation prit une tournure plus légère…et plus loufoque ! Jamais je ne me serais imaginé devoir expliquer à une femme comme Katherine ce qu’avait été mes relations amoureuses passées avec des femmes, et encore moi l’entendre me demander de l’embrasser pour se faire une idée. « Tu plaisantes ? » avais-je commencer par demander en écarquillant les yeux tout en pivotant pour lui faire face sur le canapé. Et aux vues de ses explications, j’en arrivais à cette conclusion « Non, tu ne plaisantes pas… » Je me mettais à peser le poids de sa demande, et observait la jeune femme pour bien vite réaliser que sa requête avait la plus grande innocence du monde. Je veux dire : si elle m’avait demandé de l’embrasser juste pour le fun, eh bien tout en sachant que ça n’avait aucun impact sur notre relation ni aucune conséquence, j’aurais sans doute refusé en me rappelant que – bien que j’allais rompre avec Paul – j’entretenais quelque chose avec Paris et que je ne voulais pas avoir à me sentir coupable d’une hypothétique trahison…

Mais là, il s’agissait d’une curiosité presque scientifique pour Katy. Comme si elle cherchait une réponse à quelque chose dont elle avait une parfaite ignorance mais dont elle voulait se faire un jugement. « Tu sais quoi ?... T’as raison : tu te feras une meilleure idée. » Je prenais alors pratiquement la même position sur le canapé bien que je n’étais pas vraiment à genou, mais n’avais qu’une seul jambe plié sur le sofa, l’autre touchant au sol prête à me donner de l’impulsion pour m’approcher de la jolie brune. « J’espère sincèrement que je ne te laisserais pas un souvenir désagréable » plaisantais-je parce qu’il est clair que je ne me considérais pas comme la plus experte en la matière, même si j’avoue qu’en terme de séduction et contact physique, je n’étais pas la moins timide non plus « T’as rien contre le côté tactile ? » demandais-je avant de préciser « Nan parce que, tant qu’à te montrer ce que ça fait, autant faire comme si ce baiser est vrai tu vois ? » Il faut y mettre les formes…

Et voilà comme, elle et moi, on s’est retrouvé à s’embrasser sur le canapé, une de mes mains s’étant plaqué contre sa nuque pour l’attirer à moi délicatement mais sûrement ; comment mes lèvres l’avait initié puis invité à se mouvoir contre les miennes pour qu’elle apprenne d’elle-même, qu’elle vienne chercher ce qu’elle veut d’abord…Et enfin, j’avais repris le contrôle, approfondissant le baiser tout en faisant courir ma main libre sur son avant-bras, la faisant remonter sur son épaule en une caresse légère et douce… Embrasser une femme. J’avais oublié la sensation que cela faisait. Ça avait quelque chose de grisant, même si je ne regrettais pas l’idée d’avoir continuer d’embrasser les lèvres d’un seul et même homme pendant des années, et les retrouver aujourd’hui après 3 ans de séparation. Katherine était jolie, belle même – autant dire ce qui est – et elle dégageait beaucoup de sensualité. Pas mieux comme élève pour ce genre de chose. Et ses lèvres étaient exquise, ce qui ne gâchait rien du cours !
Quelques secondes qui s’approchaient de la minute, on s’écartait enfin et je la laissais à son jugement.


AVENGEDINCHAINS
   




Summer Maconahey
:sing2: I'm Every Woman, inside of me :sing2:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MEMBRE DES OAKL'Art de vivre est une philosophie pour moi
avatar


MEMBRE DES OAK
L'Art de vivre est une philosophie pour moi


Depuis mon arrivée le : 13/07/2018 j'ai posté : 267 messages qui m'ont rapporté : 1490 $ sous les traits de : Gal Gadot D'ailleurs je dois mes images à : Fa En ce moment, je suis : présent(e) et pour finir, en RP, je préfère : les rps courts (< 250 mots).


Message(#) Sujet: Re: Je te présente mon nouveau chez moi  Jeu 27 Sep - 20:24


   Kathy & Summer

   Je te présente mon nouveau chez moi

   
Depuis la mort de son frère, Katherine ne contrôlait absolument plus sa vie. Elle avait quitté sa zone de confort pour s’essayer à de nouvelles choses comme si, vivre à fond à l’heure, serait un hommage à son frère disparu. En réalité, elle était beaucoup plus perdue qu’autre chose. Sa mère n’allait pas bien, son père, également et elle, elle tentait de rester forte pour soutenir ses parents. Elle se souvenait de la dernière fois où elle était allée chercher sa mère sur la tombe de Nicholas. Katherine s’était rendue compte qu’elle n’avait personne vers qui se tourner, aucune épaule sur laquelle pleurer. Elle avait des amis, c’était un fait avéré mais personne à aimer ou pour être aimée. Elle se sentait si seule ces derniers temps qu’elle avait accumulé les âneries. La première avait été de jeter en pâture sa virginité après la fin de non-recevoir qu’elle avait reçu de son ami Bonaventure. Le métis était son coup de cœur mais également son ami et il ne partageait en rien son attraction physique. Elle avait été blessée, déçue et affligée par ce refus qu’elle n’avait pas osé reprendre contact avec lui. Son amant n’avait pas fait mieux car elle n’était pas idiote au point de croire qu’il aurait pu ressentir quelque chose pour elle. Elle n’était qu’un corps de plus qu’il avait serré entre ses bras. Enfin, elle s’était amourachée d’un inconnu, Ryan qui avait disparu du jour au lendemain. Décidément, elle n’avait pas de chance avec les hommes et elle en était désespérée.

Aussi, lorsque Summer évoqua les femmes, elle se décida qu’elle ne perdait rien à essayer. Sa mère avait bien eu une relation par le passé, elle savait pertinemment qu’elle ne risquait rien de ce côté-là mais tout de même : avait-elle donc perdu l’esprit pour demander à son amie, un baiser ? La réponse était oui. Katherine avait conscience que sa quête de l’être aimé devenait pathétique. Elle ne cherchait même pas de prince charmant, elle souhaitait simplement ne plus être seul. Sa conscience lui conseillât d’adopter un animal de compagnie, comme cela, elle serait moins déçue.

_ « C’est vrai, tu acceptes ? » s’étonnât-elle avec un sourire ravi.

Katherine secouât négativement la tête aux propos suivants. Summer et Simba n’avaient rien en commun mise à part la première lettre de leur prénom respectif.

_ « Tu as tout à fait raison » surenchérit-elle avec conviction.

La belle brune s’installa un peu plus confortablement avant qu’elle ne sente la main de Summer se poser sur sa nuque, l’attirant à elle pour un baiser qui n’aurait jamais du autant lui plaire. Délicatement, la vétérinaire vint poser sa main sur sa joue, entrouvrant les lèvres pour approfondir le baiser, son autre main venant se poser sur sa cuisse pour garder un certain équilibre. Le baiser gagnait en longueur mais cela ne la dérangeait pas au contraire. Elle n’avait jamais été embrassé avec une telle douceur, avec une telle délicatesse. Les lèvres de Summer étaient douces, légères contre les siennes. Son parfum lui chatouilla les narines avec délectation au point qu’un petit couinement de plaisir s’échappa de sa gorge. Les yeux fermés, elle se reculât lentement, se passant le bout de la langue sur ses lèvres comme pour retenir le goût de celles de Summer.

_ « Ouah » soufflât-elle relativement chamboulée par ce baiser. « C’est toujours ainsi quand on embrasse une femme ou tu es la déesse du baiser ? Parce que je veux bien comprendre ton ex-mari ou même Paul. Tu as un goût de reviens-y » dit-elle en lui souriant non sans rougir.

AVENGEDINCHAINS
   


† just a young man, with a quick fuse. i was uptight, wanna let loose, i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind -anesidora-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MODO - MEMBRE DES MARPLEPersonne ne doit être abandonné, oublié
avatar


MODO - MEMBRE DES MARPLE
Personne ne doit être abandonné, oublié


Depuis mon arrivée le : 11/03/2018 j'ai posté : 510 messages qui m'ont rapporté : 1586 $ sous les traits de : Brittany Snow. D'ailleurs je dois mes images à : S7K. En ce moment, je suis : présent(e) et pour finir, en RP, je préfère : m'adapter à mon partenaire.


Message(#) Sujet: Re: Je te présente mon nouveau chez moi  Mar 9 Oct - 21:56


   Kathy & Summer

   Je te présente mon nouveau chez moi

   
Je n’étais pas vraiment sûre qu’embrasser Katherine l’aiderait à reprendre foi en l’amour et en ses chances de tomber amoureuse de la bonne personne, mais au moins, cela lui permettrait de s’ouvrir un tout un tas de possibilité. Ouvrir ses horizons, c’est s’ouvrir aux autres et à ce que le monde a à nous offrir. Bon là, il ne s’agit que d’un baiser « découverte ». Mais si après cela, Katherine pouvait trouver des réponses ? Autant l’aider. Et en tant qu’amie, je me devais de lui apporter aide et soutien.

Expérience ou non, je souhaitais que Katherine puisse ressentir la tendresse que n’importe qui devait lui donner et j’y mettais du mien, mais sans pour autant réfléchir à mes actes ! Techniquement, il n’y avait pas de quoi s’inquiéter : il n’y avait qu’un but expérimental pour Katherine, mais…je dois bien reconnaître qu’une partie de moi aimerait bien convaincre la jeune femme ; pas forcément la convaincre que fréquenter une femme était la meilleure chose à faire, mais plutôt la convaincre qu’on pouvait trouver douceur et tendresse chez autrui, et qu’il suffisait de très peu parfois pour se sentir en phase avec quelqu’un. Un baiser, si simple soit-il, peut faire passer bien des choses….
Et après avoir justement embrassé la miss, je m’écartais lentement d’elle et rouvrait les yeux pour jauger sa réaction. Intérieurement, je m’enthousiasmais de son air chamboulée, signe que peut-être, des choses avaient été ressenties pour elle par ce baiser. Pas de l’amour, car il est bien évident que Katherine en rien ce genre de sentiment à mon égard. Disons plutôt qu’elle avait été touchée, et que cela suffisait pour remettre en cause bien des choses chez une femme….

Elle me complimenta et je rougissais légèrement avant de lui répondre : « je ne suis pas la mieux placée pour me juger de ce côté-là ! Il faut demander cela à ceux que j’embrasse, mais…j’avoue que j’y mets toujours du mien. Mon cœur et mon âme, car c’est ainsi que je fonctionne » ceux qui m’ont connu intiment le savent : je suis entière dans ma façon de me donner à l’autre. Parfois je m’y suis brûler les ailes….mais heureusement pour moi, à être ainsi complète face à l’autre, j’y ai trouvé le meilleur : Paris. « Tu sais, je peux te retourner le compliment ! » ajoutais-je soudain pour revenir sur Katherine « je ne comprends malheureusement pourquoi un homme se comporte comme un bourrin alors qu’il a la chance d’avoir la femme la plus exquise qui soit !...il faut croire que de ce côté-là, on ne comprendra jamais réellement les hommes » soupirais-je un peu blasée. Je me grattais l’arrière de la tête, et triturais ensuite mes cheveux, jouant avec quelques mèches tout en réfléchissant, le regard froncés par mes pensées… « je devrais peut-être te présenter à une de mes amies…une collègue enseignante. » Je ne sais pas pourquoi je pensais à cela tout d’un coup, surtout que Kat’ n’a jamais spécifier qu’elle souhaitait se lancer ! « Enfin non, laisse-tomber, c’est con ce que je te dis. Faut que ça vienne de toi, que tu en aies envies ! »


AVENGEDINCHAINS
   




Summer Maconahey
:sing2: I'm Every Woman, inside of me :sing2:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MEMBRE DES OAKL'Art de vivre est une philosophie pour moi
avatar


MEMBRE DES OAK
L'Art de vivre est une philosophie pour moi


Depuis mon arrivée le : 13/07/2018 j'ai posté : 267 messages qui m'ont rapporté : 1490 $ sous les traits de : Gal Gadot D'ailleurs je dois mes images à : Fa En ce moment, je suis : présent(e) et pour finir, en RP, je préfère : les rps courts (< 250 mots).


Message(#) Sujet: Re: Je te présente mon nouveau chez moi  Ven 12 Oct - 19:23


   Kathy & Summer

   Je te présente mon nouveau chez moi

   
Ce baiser l’avait retourné, elle ne pouvait le nier. Katherine n’avait pas le cerveau fermé comme la plupart des gens. Elle croyait dur comme fer que le bonheur dépendait des choix que l’on faisait mais également du karma.

_ « Tu es une personne qui est faite pour l’amour Summer, c’est ainsi que je te vois mais je ne suis pas certaine d’être comme toi. Je veux dire, j’ai toujours placé mon travail avant toute chose et je ne suis pas très ouverte aux autres » arguât la jeune femme.

Katherine était une femme pleine de folie mais également pleine de complexe. Si sa virginité n’en était plus un désormais, il y avait encore beaucoup de travail à faire sur elle-même avant d’accepter qu’une autre personne entre dans sa vie. Elle ne souhaitait plus être seule mais savait-elle vivre avec quelqu’un ? Là était toute la question. Homme ou femme, peu lui importait dans le fond car ce baiser éveillait en elle également plein de questionnement. Le désir sexuel, l’acte sexuel, tout cela l’effrayait, l’écoeurait même un peu à cause de la douleur qu’elle avait ressenti mais ce qui la clouait sur place, c’était l’idée même d’aimer. Or, un couple, ce n’était pas être seul à deux.

_ « Peut-être aurait-il été différent si je lui avais dit puis y a des femmes qui aiment ça quand c’est hum vigoureux. Avec ton ex-mari, c’était comment ? Si je suis trop indiscrète, il faut me le dire mais tu es une de mes rares amie fille et comment dire : je ne me vois pas trop demander à ma mère ses préférences sexuelles. Est-ce que tu veux bien être ma conseillère sexuelle Summer ? Je pourrais soigner ta chienne gratuitement jusqu’à la fin de ta vie » demandât-elle en clignant des yeux, tel le chat potté.

Summer en vint à lui dire qu’elle devrait peut-être lui présenter une collègue enseignante et Katherine pesa le pour et le contre. Une expérience sexuelle avec une femme lui permettrait d’y voir plus clair mais en même temps, elle bloquait. Et si sa première expérience l’avait dégouté du sexe à vie ? Et si elle était frigide ?

_ « Je crois que dans un premier temps, je vais m’acheter une poupée gonflable et quelques sextoys. On pourrait participer à une réunion sextoys toutes les deux ? Je sais que ma voisine en organise chaque premier mardi du mois »


AVENGEDINCHAINS
   


† just a young man, with a quick fuse. i was uptight, wanna let loose, i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind -anesidora-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



Message(#) Sujet: Re: Je te présente mon nouveau chez moi  

Revenir en haut Aller en bas
 
Je te présente mon nouveau chez moi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Streets of New Orleans :: Welcome to the New Orleans :: Uptown & Audubon :: Les habitations-