RSS
RSS



 
AccueilCalendrierFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 
Quand deux alibis se rencontrent...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MEMBRE DES OAKL'Art de vivre est une philosophie pour moi
avatar


MEMBRE DES OAK
L'Art de vivre est une philosophie pour moi


Depuis mon arrivée le : 30/07/2018 j'ai posté : 45 messages qui m'ont rapporté : 226 $ sous les traits de : Anna Kendrick. Vous pouvez me retrouver aussi sous : Summer Maconahey. D'ailleurs je dois mes images à : Angel En ce moment, je suis : en présence réduite du : 27/07 au 19/08.
et pour finir, en RP, je préfère : m'adapter à mon partenaire.


MessageSujet: Quand deux alibis se rencontrent...  Dim 12 Aoû - 23:01


   Paris & Joan

   Quand deux alibis se rencontrent...

   

   Courir après un mec, je ne le fais pas ! Alors courir après une fille ?? C’est genre du gros n’importe quoi ! Surtout quand il s’agit de sa meilleure amie. Bon, qu’on se rassure, je cours après elle au sens premier du terme. Ces derniers, il est difficile de pouvoir obtenu quoique ce soit de Summer. Depuis le début de la semaine, soit-elle ne répond pas à mes sms, soit elle y répond tardivement. Quand je l’appelle pour lui demander si elle est libre ? elle me dit qu’elle chez Paul et qu’il reçoit du monde, donc qu’elle doit rester. Ou encore, qu’elle est chez son frère pour une dîner de famille. Ah si ! Le seul texto dont elle en était à l’initiative, c’est celui d’hier quand elle m’a demandé si j’avais encore son sac de change pour le cours de danse. Lors de notre dernière séance, on avait pris ma voiture, je l’avais raccompagné et elle avait oublié son sac. Il était temps qu’elle le récupère, le cours c’est demain soir !! Du coup, je l’avais appelé et par chance elle m’avait répondu en me disant qu’elle serait chez Paris avec les enfants et que ce serait compliqué. A partir de là, j’en ai eu marre et je me suis dit « Tu sais où habites Paris, tu as du temps de libre, tu vis dans le coin, donc passe chez lui leur refourguer le sac ! »

Voilà pourquoi, après 21h, j’étais plantée là devant la porte de l’appartement de l’ex-mari canon de ma Bestie, et que je frappais à la porte au lieu d’y sonner pour éviter de réveiller les enfants qui devait peut-être dormir à cette heure. « Yoh ! » déclarais-je en faisant un pseudo salut militaire bien naze « Ça va ? Je dérange pas ? »


AVENGEDINCHAINS
   
[/color]



"I can do that ! Hold My beer..."
My last words, probably
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN - MEMBRE DES MARPLEPersonne ne doit être abandonné, oublié
avatar


ADMIN - MEMBRE DES MARPLE
Personne ne doit être abandonné, oublié


Depuis mon arrivée le : 29/01/2018 j'ai posté : 472 messages qui m'ont rapporté : 1786 $ sous les traits de : Derek *sexy* Theler Vous pouvez me retrouver aussi sous : Tomas W. (C. Hemsworth) & Bonaventure W. (J. Williams) D'ailleurs je dois mes images à : Townies (vava) tumblr (gif) En ce moment, je suis : présent(e) et pour finir, en RP, je préfère : m'adapter à mon partenaire.


MessageSujet: Re: Quand deux alibis se rencontrent...  Dim 12 Aoû - 23:19


   Paris & Joan

   Quand deux alibis se rencontrent

   

   Paris était essoufflé en sortant de la chambre des petits. Il avait dû faire la danse de la comptine pour que Caleb accepte enfin de s’endormir. Ashlynn était déjà depuis longtemps endormie. Ils avaient passé une longue journée au zoo et elle était complètement crevée. Avec un sourire attendri, il ferma la porte, veillant bien à ce que la lueur de la veilleuse, permette au plus jeune, de ne pas paniquer. Puis, une fois qu’il fut suffisamment éloigné de la chambre, il s’étira en grognant. Son dos lui faisait mal comme à chaque fois que quelque chose le tracassait. Paris commençait à se demander s’il n’était pas atteint d’un mal psychologique car à chaque fois qu’il avait une emmerde ou une décision importante à prendre, il se glissait dans le corps d’un vieux grand-père de 90 ans. C’était chiant mais au moins, ça avait le don de détourner ses pensées. L’appartement lui parut alors très silencieux. Trop. Summer lui manquait mais ces derniers temps, impossible de la voir. Le pompier avait la désagréable impression qu’elle le fuyait, qu’elle lui mentait. Or, la dernière fois qu’il avait eu ce sentiment, il avait appris pour le chantage à la sextape et cela avait sonné la fin de leur mariage. Il était donc angoissé et il se retrouvait perdu, au beau milieu de ce chaos. Son premier réflexe avait été de la confronter une bonne fois pour toute mais il avait retenu ses leçons. Si Summer avait besoin de temps pour venir vers lui, il lui en donnerait. En attendant, il devait essayer de ne pas se faire des films.

On frappa à la porte et l’espoir lui saisit les tripes. A cette heure-ci, il n’attendait personne et peut-être que c’était Summer. Paris se sermonna : cela faisait déjà quelques temps que son ex-femme ne frappait plus à sa porte mais rentrait comme si elle habitait ici. Elle possédait même un double de ses clés. Il alla ouvrir en fronçant les sourcils pour tomber sur Joan. Qu’est-ce qu’elle foutait là ?! Il était arrivé quelque chose à Summer ?! Il commençait à paniquer. « Salut. Ça va…et toi ? Qu’est-ce que tu fiches ici ? » lui demandait-il en essayant de paraitre le plus aimable possible mais Paris ne comprenait rien à rien. Summer n’était-elle pas sensée se trouver avec sa meilleure amie ici présente ?!

AVENGEDINCHAINS
   


Time, it needs time
TO WIN BACK YOUR LOVE AGAIN
TELL ME NOT TO CALL YOU THIS LATE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MEMBRE DES OAKL'Art de vivre est une philosophie pour moi
avatar


MEMBRE DES OAK
L'Art de vivre est une philosophie pour moi


Depuis mon arrivée le : 30/07/2018 j'ai posté : 45 messages qui m'ont rapporté : 226 $ sous les traits de : Anna Kendrick. Vous pouvez me retrouver aussi sous : Summer Maconahey. D'ailleurs je dois mes images à : Angel En ce moment, je suis : en présence réduite du : 27/07 au 19/08.
et pour finir, en RP, je préfère : m'adapter à mon partenaire.


MessageSujet: Re: Quand deux alibis se rencontrent...  Dim 12 Aoû - 23:34


   Paris & Joan

   Quand deux alibis se rencontrent...

   

   Le sourire Colgate de Paris, quand il a ouvert la porte, m’a fait un peu bizarre je le reconnais. Mais ce n’était pas pire que la tête dépitée qu’il a fait par la suite, ou encore l’air paniqué qu’il a pris la fraction d’après. Sérieusement, ce mec prenait-il des drogues cheloues pour jouer à l’ascenseur émotionnel de la sorte. « Je t’aime bien Paris, mais des fois t’es un peu flippant » commençais-je par lui dire alors je cherchais encore à comprendre pourquoi il semblait si alerte. « Euuuuhhh, bah écoute comme j’habite à quoi…5 rues d’ici, et que je n’avais rien à faire, je me suis dit que je pouvais faire un crochet par-là » je levais alors un bras pour montrer le sac de sport de Summer « Ma blonde préférée à oublier son sac dans ma caisse la semaine dernière…et comme on a cours de Danse demain soir, et qu’elle préfère se la couler douce chez toi ce soir, bah je fais l’effort de venir lui apporter ici » déclarais-je sans me douter un seul instant que Summer m’a menti quant à sa présence, et qu’elle a également menti à Paris en déclarant être avec moi ce soir…Et je ne parle même pas du cours de danse de demain !

AVENGEDINCHAINS
   



"I can do that ! Hold My beer..."
My last words, probably
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN - MEMBRE DES MARPLEPersonne ne doit être abandonné, oublié
avatar


ADMIN - MEMBRE DES MARPLE
Personne ne doit être abandonné, oublié


Depuis mon arrivée le : 29/01/2018 j'ai posté : 472 messages qui m'ont rapporté : 1786 $ sous les traits de : Derek *sexy* Theler Vous pouvez me retrouver aussi sous : Tomas W. (C. Hemsworth) & Bonaventure W. (J. Williams) D'ailleurs je dois mes images à : Townies (vava) tumblr (gif) En ce moment, je suis : présent(e) et pour finir, en RP, je préfère : m'adapter à mon partenaire.


MessageSujet: Re: Quand deux alibis se rencontrent...  Dim 12 Aoû - 23:41


   Paris & Joan

   Quand deux alibis se rencontrent

   

    C’était plutôt elle qui le faisait flipper à cet instant précis. Joan n’aurait jamais du se trouver sur son pallier d’appartement, comme si de rien n’était. Elle était avec Summer, à il ne savait quel diner pour lequel, elle lui avait foutu un gros vent. Si Leonidas avait été là, il lui aurait soufflé que sa blonde avait un faible pour sa petite brune en insistant pour lui rappeler combien Summer aimait les deux côtés de la barrière. En gros, à lui foutre encore plus la trouille. Il y a encore quelques années, il s’en serait foutu car il avait confiance en son couple, en Summer, en lui. Mais à présent, Paris redoutait à chaque instant que Summer ne fasse demi-tour et ne comprenne qu’elle ne pouvait pas oublier le fait qu’il l’avait quitté, abandonné. « Qu’est-ce que tu me racontes comme connerie, Summer est sensée être avec toi ce soir. Elle m’a dit que vous deviez diner ensemble » dit-il en sentant une main glacée lui enserrer le cœur. Cela recommençait, comme la dernière fois. Les mensonges, les fausses excuses, les alibis foireux. Tout semblait recommencer et Paris devint aussi blême qu’un cachet d’aspirine. Il avait beau mesurer presque deux mètres, être taillé comme une armoire à glace, pour le coup, il avait l’impression d’être plus petit que Joan. Il recula, marchant quelques pas dans l’appartement jusqu’à se laisser tomber sur le canapé pour se prendre la tête entre les mains. « Elle m’a menti… Cela recommence ! Je ne comprends pas, tout allait bien, on avait même retrouvé notre entente sexuelle. Putain mais qu’est-ce que j’ai foutu pour qu’elle ne veuille même plus me voir ? Qu’elle me mente ? » lâcha-t-il plus pour lui-même qu’autre chose.

AVENGEDINCHAINS
   


Time, it needs time
TO WIN BACK YOUR LOVE AGAIN
TELL ME NOT TO CALL YOU THIS LATE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MEMBRE DES OAKL'Art de vivre est une philosophie pour moi
avatar


MEMBRE DES OAK
L'Art de vivre est une philosophie pour moi


Depuis mon arrivée le : 30/07/2018 j'ai posté : 45 messages qui m'ont rapporté : 226 $ sous les traits de : Anna Kendrick. Vous pouvez me retrouver aussi sous : Summer Maconahey. D'ailleurs je dois mes images à : Angel En ce moment, je suis : en présence réduite du : 27/07 au 19/08.
et pour finir, en RP, je préfère : m'adapter à mon partenaire.


MessageSujet: Re: Quand deux alibis se rencontrent...  Lun 13 Aoû - 0:17


   Paris & Joan

   Quand deux alibis se rencontrent...

   

   Okay alors là, effectivement, ça avait de quoi être flippant : Paris était en train de me dire que Summer lui avait dit qu’elle passait la soirée avec moi ?? « Bah ? C’est quoi ce délire ? Elle m’a dit qu’elle passait la soirée avec toi ! » déclarais-je tout aussi sonné que Paris par ces révélations. Que se passait-il exactement ? Je comprends pas : je connais Summer, et cette femme n’est clairement pas du genre à mentir pour rien, à mener les gens à la baguette et raconter n’importe quoi ! Pourquoi donc inventait-elle tout un tas de prétexte pour ne pas nous voir. Parce que si je comprends bien, elle veut pas nous voir, n’est-ce pas ?! Elle annule nos soirée depuis une semaine, et apparemment elle ment à Paris.

Justement en parlant de ce dernier : je l’observais et le suivais du regard alors qu’il avait tourné sur lui-même pour s’avancer tel un zombie vers son canapé. Je compris dans ce comportement que je pouvais me permettre d’entrer dans l’appartement et fermait donc la porte d’entrée derrière moi en faisant attention à ne pas la claquer. J’avançais dans le salon à pas hésitant et c’est là que Paris commençait à marmonner deux trois trucs en se prenant la tête entre ses mains. Il semblait complètement anéanti et cette image me faisait mal au cœur. Cela me ramenait à une période qu’aucun de nous n’a aimé assister. Je me disais qu’au vu de la situation, il serait bon de servir d’épaule réconfortante et était prête à m’installer sur le canapé à ses côtés pour l’écouter parler quand je m’arrêtais en plein dans mes actes, après UNE ENORME informations qui sortit de la bouche de Paris « EEEeuuuhhh…Pardon ?! Je..J’ai bien entendu là ? Tu as parlé d’entente sexuelle ? » L’absence de négation de Paris ne fit aucun doute sur ce que j’avais entendu et je n’en revenais clairement pas « Putain, la vache, je n’y crois pas ! Vous avez remis le couvert et on n’est même pas au courant ??!! » Depuis combien de temps ça dure leur truc ?! Et puis, pourquoi dans ces cas-là, être aussi démoralisé ? Chacun d’entre nous sait à quel point il était inévitable que ces deux là retombent dans les bras l’un de l’autre. A la base, ce divorce avait été la pire connerie de leur vie. Mais aujourd’hui, s’ils s’étaient remis ensemble, pourquoi avoir peur ? pour un petit mensonge ? Je soufflais et m’installer enfin sur le canapé en posant une main sur l’épaule de Paris – mon dieu il est trop grand, ça fait con là, non ?! – et je le tapotais pour le réconforter « bon hey, stress pas comme ça ! C’est pas parce qu’elle t’a dit ce soir qu’elle était avec moi, que ça sous entend qu’elle te trompe ? » proposais-je pour tenter de le rassurer « Et puis avec qui d’ailleurs ? Paul ? » Oh putain…maintenant que j’y pense, il est passé où Paul ? « Euh attends…elle l’a bien largué, n’est-ce pas ?! Ne me dis pas que vous entretenez une liaison ?? » nnnaaannn…ils ont pas fait ça, c’est pas possible. Il faut être vraiment space pour avoir une liaison avec son ex-femme ou son ex-mari avec lequel on vient tout juste de divorcé. Et puis Summer, ce n’est pas le genre de femme à tromper son mec, et ce même si beaucoup, à l'époque, l'on penser capable d'une telle chose, moi je sais que NON.

AVENGEDINCHAINS
   



"I can do that ! Hold My beer..."
My last words, probably
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN - MEMBRE DES MARPLEPersonne ne doit être abandonné, oublié
avatar


ADMIN - MEMBRE DES MARPLE
Personne ne doit être abandonné, oublié


Depuis mon arrivée le : 29/01/2018 j'ai posté : 472 messages qui m'ont rapporté : 1786 $ sous les traits de : Derek *sexy* Theler Vous pouvez me retrouver aussi sous : Tomas W. (C. Hemsworth) & Bonaventure W. (J. Williams) D'ailleurs je dois mes images à : Townies (vava) tumblr (gif) En ce moment, je suis : présent(e) et pour finir, en RP, je préfère : m'adapter à mon partenaire.


MessageSujet: Re: Quand deux alibis se rencontrent...  Mar 14 Aoû - 21:41


   Paris & Joan

   Quand deux alibis se rencontrent

   

   Paris avait la désagréable sensation d’être revenu dans le passé, des années en arrière où il assistait impuissant à tous les mensonges de sa femme. Il se rappelait le premier mais également le dernier où, incapable de se retenir, il avait rué dans les brancards en quête de vérité. Il n’avait pas envie de subir cela à nouveau, de ne plus pouvoir lui faire confiance ou même de se sentir aussi démuni. Joan ne pouvait pas comprendre, elle était adorable mais elle ne savait pas ce qui se passait dans son crâne. Le pompier se laissa tomber dans le canapé pour mieux se prendre la tête dans les mains, tirant sur ses cheveux en quête de quoi ? D’une réponse ? D’une raison ? Elle lui mentait à nouveau. Pourquoi ? Dans quel but ? Il n’en savait rien. Tout allait bien entre eux mise à part l’ombre planante de Paul au-dessus d’eux. Paris avait fait en sorte de ne pas réagir, de ne pas faire de scène mais le mari en lui souffrait de savoir sa femme allongée près d’un autre. Là encore il avait mis son mouchoir dessus pour ne pas hurler, pour ne pas la supplier de le reprendre. Par fierté mais également par honte. La honte de l’avoir blessé par le passé, de l’avoir quitté. Il avait brisé ses vœux de mariage qui disaient que seule la mort les séparerait. Il avait laissé sa peur et sa colère prendre le pas sur sa raison. Ils auraient pu s’en sortir avec du temps et de l’aide mais il n’avait rien voulu entendre. Commettrait-il la même erreur ? Allez savoir avec cet homme.

« Cela fait quelques semaines déjà… Depuis que je l’ai accompagné à Boston » grommela-t-il comme réponse. Il se fichait bien qu’elle prenne mal le fait qu’ils recouchaient ensemble et que sa meilleure amie ne lui avait rien dit. C’était bien le cadet de ses soucis. Joan s’installa à ses côtés sur le canapé et posa sa main sur son épaule. Paris ne releva pas la tête, préférant ruminer à la fois sa blessure, sa colère et ses doutes. « Ils sont encore ensemble ! Elle est encore avec ce connard. C’est pas ce mensonge qui me blesse c’est juste que depuis quelques temps, elle fait tout pour m’éviter et maintenant, elle me ment sciemment. J’ai l’impression d’être revenu des années en arrière avant notre séparation. C’est comme si tout recommençait. Je ne pourrais pas le supporter, pas une seconde fois. Je l’aime comme un dingue, je veux bien tout supporter comme de n’être que son amant mais pourquoi a-t-elle besoin de me mentir ? Qu’est-ce que j’ai fait ? Est-ce que c’est une punition pour l’avoir blessé quand je l’ai quitté ? Est-ce que c’était juste une putain de vengeance de sa part ? Non, ce n’est pas possible. Elle est pas comme ça » dit-il en essayant de faire le point mais il n’y arrivait pas. « Est-ce qu’elle t’a parlé de quelque chose ?? »

AVENGEDINCHAINS
   


Time, it needs time
TO WIN BACK YOUR LOVE AGAIN
TELL ME NOT TO CALL YOU THIS LATE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MEMBRE DES OAKL'Art de vivre est une philosophie pour moi
avatar


MEMBRE DES OAK
L'Art de vivre est une philosophie pour moi


Depuis mon arrivée le : 30/07/2018 j'ai posté : 45 messages qui m'ont rapporté : 226 $ sous les traits de : Anna Kendrick. Vous pouvez me retrouver aussi sous : Summer Maconahey. D'ailleurs je dois mes images à : Angel En ce moment, je suis : en présence réduite du : 27/07 au 19/08.
et pour finir, en RP, je préfère : m'adapter à mon partenaire.


MessageSujet: Re: Quand deux alibis se rencontrent...  Mar 14 Aoû - 23:41


   Paris & Joan

   Quand deux alibis se rencontrent...

   

   Je ne comprenais pas grand-chose à toute cette histoire. Il faut dire que je venais juste d’apprendre que ma meilleure amie avait pour amant son ex-mari, et il est clair que jamais je n’aurais pensé que ceci pouvait arriver. D’une part, parce que pour moi Summer était incapable d’avoir un amant ; et d’autre part, parce que je savais Summer encore amoureuse de son ex-mari, du coup cela me semblait complètement insensé de le prendre en amant plutôt que de quitter son mec actuel pour retourner avec Paris. « Woaw…des mois…je… » comment avait-elle fait pour garder le secret aussi longtemps ?? Paris lui, continuait de m’expliquer la situation, et plus ça allait, plus je commençais à comprendre que les mensonges actuels de Summer, le ramenait à d’ancien mensonges qui leur avait tué tous les deux. Je secouais la tête et agrippait un peu plus l’épaule de Paris pour le ramener à la raison. Bien que sous le choc, je savais que Paris faisait fausse route, qu’il devait y avoir une raison à tout ceci « Écoutes, stop ! Arrête de paniquer comme ça, quoiqu’il se passe avec Summer, je suis sûre que ça n’a rien à voir avec ce qu’il s’est passé il y a 3 ans. » J’inspirais profondément en cherchant une explication à tout ceci. Paris me questionna et je sortais de mes pensées en sursautant légèrement avant de lui dire « Non, elle ne m’a rien dit…et pour tout te dire, je crois que c’est bon signe. » ça avait l’air bizarre de dire cela, je le reconnais, mais il y a un point qui diffère par rapport à la situation d’il y a 3 ans « bah oui, j’veux dire : il n’y a pas qu’à toi qu’elle ment ! Et il n’y a pas qu’à toi non plus qu’elle annule des rendez-vous ! Depuis le début de la semaine, elle ne fait qu’annuler à la dernière minute, ou me dire qu’elle est chez son frère ou chez toi…bref, si c’était toi qu’elle voulait éviter, elle se contenterait de passer du temps avec les autres, et à t’ignorer. Or, elle m’évite aussi, et je parie qu’elle doit éviter son frère aussi ! » J’avais limite envie d’appeler Tomas pour en avoir le cœur net, mais c’était le risque que ce dernier débarque si je venais à lui dire qu’il y a un problème avec sa sœur… Et puis le principal, là, c’était de percer à jour le mystère et surtout le régler. Et si y’a un truc que je n’arrive toujours pas à comprendre c’est : « Pourquoi ? » j’avais dit cela à voix haute, ce qui interpella Paris, qui ne voyait pas le sens de ce mot. Pourquoi quoi ? « Pourquoi vous être cantonné qu’à être qu’amants ? je comprends pas… » Je savais que Summer était folle de Paris, qu’elle n’avait jamais cessée de l’être, alors pourquoi ? Paris avait-il mit un frein « Tu viens de dire que tu l’aimes, nan ? donc pourquoi, vous en êtes encore au stade d’amant ? »

AVENGEDINCHAINS
   



"I can do that ! Hold My beer..."
My last words, probably
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN - MEMBRE DES MARPLEPersonne ne doit être abandonné, oublié
avatar


ADMIN - MEMBRE DES MARPLE
Personne ne doit être abandonné, oublié


Depuis mon arrivée le : 29/01/2018 j'ai posté : 472 messages qui m'ont rapporté : 1786 $ sous les traits de : Derek *sexy* Theler Vous pouvez me retrouver aussi sous : Tomas W. (C. Hemsworth) & Bonaventure W. (J. Williams) D'ailleurs je dois mes images à : Townies (vava) tumblr (gif) En ce moment, je suis : présent(e) et pour finir, en RP, je préfère : m'adapter à mon partenaire.


MessageSujet: Re: Quand deux alibis se rencontrent...  Aujourd'hui à 21:18


   Paris & Joan

   Quand deux alibis se rencontrent

   

   Les arguments de Joan se valaient. Pourquoi Summer irait mentir à tout le monde si elle voulait l’éviter lui ?! « Alors qu’est-ce qui se passe ? Pourquoi est-ce qu’elle me tient à l’écart comme ça ? » demandait-il même si Joan ne pouvait pas lui répondre. Il ne comprenait rien à rien et cela le frustrait car Paris ne voulait pas ressentir à nouveau cette sensation d’abandon. Il ne voulait pas reperdre Summer comme il l’avait fait. Il était même déterminé à ne plus commettre le même genre d’erreur. Si elle voulait une thérapie, il serait le premier à chercher le numéro d’un bon psy. Si elle voulait qu’ils fassent appartement à part, il l’accepterait. Si elle voulait garder Paul, il s’en accommoderait avec du mal mais par amour, il serait prêt à taire ses souffrances plutôt qu’avoir à renoncer une seconde fois à elle. Summer était la femme de sa vie. Joan l’interpella alors et il releva la tête, attendant la suite de sa question. Un léger ricanent secoua ses épaules. C’était un rire nerveux, le rire d’un homme qui n’aime pas dévoiler sa vie privée mais qui s’apprête à le faire. Il n’avait jamais été très proche de Joan, non pas que la demoiselle lui déplaise mais c’était surtout parce qu’il n’avait jamais fait l’effort. Puis, elle était teamLeonidas alors dans son esprit, il avait fait blocage. Aujourd’hui, il appréciait sa compagnie ainsi que le rôle de sagesse qu’elle endossait. Joan et lui avaient peut-être l’occasion de devenir réellement amis. Puis, elle tenait un restaurant alors s’il pouvait manger à l’œil, il ne disait pas non en bon gourmand qu’il était. Cette pensée le tira légèrement de sa mélancolie. « Crois-moi, si je pouvais l’épouser dans la seconde, je le ferais mais Summer voulait qu’on y aille doucement, qu’on ne se prenne pas la tête. Etonnant hein ?! J’avoue que sur le coup, ça m’a pris de cours car je ne m’attendais pas à ce qu’elle, miss j’aime tout prévoir, veuille de ça pour nous. J’ai accepté sans débattre car j’étais prêt à tout pour avoir la chance de l’avoir à nouveau à mes côtés. La seule exigence que j’ai eu, c’est qu’elle ne couche plus avec Paul. Je l’aime, je veux bien faire beaucoup de sacrifices mais je refuse que ce type la touche » commença-t-il à répondre avant de soupirer. « Je suppose qu’elle ne me fait pas suffisamment confiance pour se lancer à nouveau. Je l’ai quitté une fois alors que j’avais juré ne pas le faire… Tu sais, elle a… enfin.. putain c’est merdique à avouer mais quand elle jouit, normalement, elle me dit qu’elle m’aime mais là rien. Et avant que tu me demandes, oui, elle a eu son lot d’orgasme ! Je me dis que peut-être qu’elle a besoin de temps avant de pouvoir m’aimer à nouveau et me laisser ma chance… » termine-t-il par dire avant de se lever. « Une bière ? »

AVENGEDINCHAINS
   


Time, it needs time
TO WIN BACK YOUR LOVE AGAIN
TELL ME NOT TO CALL YOU THIS LATE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Quand deux alibis se rencontrent...  

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand deux alibis se rencontrent...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Streets of New Orleans :: Welcome to the New Orleans :: Central Business & Warehouse District :: Les habitations-