RSS
RSS



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 
C'est dur de l'avouer , mais je tiens à toi! (Tomas)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
MEMBRE DES BOURBONLa liberté ne se gagne pas, elle se prend
avatar


MEMBRE DES BOURBON
La liberté ne se gagne pas, elle se prend


Depuis mon arrivée le : 12/08/2018 j'ai posté : 23 messages qui m'ont rapporté : 149 $ sous les traits de : Bailee Madison D'ailleurs je dois mes images à : bazzart En ce moment, je suis : présent(e) et pour finir, en RP, je préfère : m'adapter à mon partenaire.


Message(#) Sujet: Re: C'est dur de l'avouer , mais je tiens à toi! (Tomas)  Jeu 6 Sep - 23:15


   April & Tomas

   C'est dur de l'avouer , mais je tiens à toi!

   

   Cela faisait tellement longtemps que j'avais appris à me débrouiller toute seule que ça me faisait bizarre que quelqu'un puisse tenir autant à moi alors qu'il n'y avait aucun lien de sang entre nous. Mais Tomas était bien le seul en qui je lisais de l'amour dans ses yeux, quand on le voyait on pouvait prendre peur par son air assez froid et qui ne veut pas se confier, mais avec moi il était tellement avenant et protecteur et c'est comme ça que j'ai appris à lui faire confiance. Et pourtant je n'avais pas envie de tenir à qui se soit, quand on vit dans la rue et que la seule personne qui m'a aimé était morte sous mes yeux, maintenant on n'a plus envie d'aimer. Surtout que je ne connais pas forcément ce qu'est l'amour, mes parents m'avaient abandonné, personne n'avait voulu m'adopter à part cette femme. Au début j'avais pensé que c'était par pitié mais , au moment où cela allait si bien entre nous, la vie venait me l'a retirer. Donc j'avais appris à ne plus m'accrocher à qui ce soit , car se retrouver seule ensuite faisait tellement mal. Mais plus le temps passait et plus je tenais à Tomas , il agissait vraiment comme un protecteur et parfois j'arrivais à le voir comme un père, même si j'en n'avait jamais eu et que je ne savais pas forcément les rôles qu'ils devaient avoir, Tomas lui prenait soin de moi et surtout il était attentif et inquiet à chaque fois pour moi. Comme un père le ferait et j'avoue que ce soir j'étais contente d'être auprès de lui, à mon tour de prendre soin de lui un peu, changement de rôle. Mais il avait beau être malade, il arrivait tout de même à me faire craquer sur quelques points que je ne voulais pas au début, donc déjà un nouveau téléphone portable et maintenant il voulait que j'ai une bombe lacrymogène. " D'accord j'accepte , mais pas plus, ne profite pas d'être malade hein. "Je faisais un petit sourire en coin alors que je continuais de le regarder, c'était si rare de le voir comme ça. Et d'un coup il venait me parler d'une femme que je ne connaissais, soit disant un ange et là j'étais curieuse, qui était cette femme qui arrivait à rendre heureuse Tomas, j'étais un peu jalouse , mais aussi heureuse qu'il s'attache à une femme. Surtout qu'il semblait vraiment sincère dans ses paroles. Sa première réponse me faisait rire. " Euh je confirme je ne veux pas savoir ça. " Je lui faisais un sourire et il revenait me parler de cette femme. " Et tu me l'as présente quand hein? Si elle est si merveilleuse. C'est la première fois que je t'entends parlé d'une femme de cette manière. Je suis contente qu'elle te rends heureux mais qu'elle ne te fasse pas souffrir, sinon elle va découvrir un autre côté de moi." Oui j'étais protectrice avec Tomas aussi, je ne voulais qu'il souffre. Quand je le regardais je me voyais un peu en lui, j'étais persuadé que lui aussi il avait souffert. Des confidences qu'on apprendra à se dire.

Pour le moment j'allais commander ma pizza et en attendant je revenais prendre soin de lui alors que j'allais lui chercher une autre couette que je déposais sur lui doucement. " Tu es gelé et pourtant tu es brûlant quand je te touche. Tu es bien malade je n'aime pas te voir comme ça. " J’espérais surtout ne pas être malade à mon tour sinon il allait trouver encore une excuse pour me garder chez lui. " Je trouve l'amour beaucoup trop compliqué. Mais j'ai l'impression qu'à chaque fois qu'on s'attache à quelqu'un, la vie aime nous mettre des bâtons dans les roues. Donc oui je ne vois plus trop en l'amour. Et toi...Tu m'aime bien? " Je baissais le regard, j'avais envie de savoir ce qu'il pensais de moi.



AVENGEDINCHAINS
   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN - MEMBRE DES BOURBONLa liberté ne se gagne pas, elle se prend
avatar


ADMIN - MEMBRE DES BOURBON
La liberté ne se gagne pas, elle se prend


Depuis mon arrivée le : 23/03/2018 j'ai posté : 396 messages qui m'ont rapporté : 1631 $ sous les traits de : Chris *hot* Hemsworth Vous pouvez me retrouver aussi sous : Paris Maconahey (Derek Theler), Bonaventure Weasley (Jesse Williams) & Leonidas Vasilis (Jason Momoa). D'ailleurs je dois mes images à : Ante mortem En ce moment, je suis : présent(e) et pour finir, en RP, je préfère : m'adapter à mon partenaire.


Message(#) Sujet: Re: C'est dur de l'avouer , mais je tiens à toi! (Tomas)  Dim 9 Sep - 21:41


   April & Tomas

   C'est dur de l'avouer , mais je tiens à toi!

   

   Sous l’effet de la fièvre, Tomas avait abordé le sujet de Danika avec April. En temps normal, il se retenait bien de parler de ses conquêtes à la jeune adolescente afin de ne pas la perturber ou de lui donner une mauvaise opinion de lui. Elle connaissait les termes de son mariage avec Ivy car elle s’était rendu compte que le couple faisait chambre à part et que cela l’avait étonné quand elle l’avait découvert. Il avait préféré jouer la carte de l’honnêteté car il refusait de mentir à une personne qu’il affectionnait. De plus, dans le cadre de son travail, il jouait bien trop avec la vérité pour le faire dans sa vie privée. Tomas avait donc opté pour une ligne de conduite où l’honnêteté était reine. « Danika ne ferait pas de mal à une mouche. Elle est aussi merveilleusement belle de l’intérieur que de l’extérieur. Je dois avoir une photo d’elle dans mon téléphone. Elle voulait que l’on prenne un selfie lors de notre voyage au Japon. D’ailleurs, je t’ai ramené quelques souvenirs » dit-il. April était habituée à ce qu’il lui ramène des souvenirs de chacun de ses voyages à défaut de pouvoir l’emmener. On ne sort pas un mineur du pays aussi facilement et Tomas se voyait contraint de la laisser toujours de côté quand il partait. S’il l’adoptait, les choses seraient différentes mais l’homme craignait un rejet bien trop douloureux.

« Cela ira, j’ai trop travaillé ces dernières semaines et mon corps est plus épuisé que ma tête. Dans quelques jours, il n’y paraitra plus » répondit-il en essayant de se réchauffer malgré la couverture supplémentaire. Dieu qu’il détestait être malade et si faible. L’amour était un vaste sujet dont Tomas était ignorant. Il n’avait jamais aimé ni été aimée alors comment rassurer April là-dessus ? Il était navrant qu’elle se détourne de l’amour aussi jeune. « Bien sûr que je t’aime bien April, je pensais que tu le savais depuis le temps » dit-il en fronçant les sourcils, sortant sa main de sous la couette pour attraper celle de la petite brune. « Tu es quelqu’un qui compte beaucoup à mes yeux, n’en doute jamais »

AVENGEDINCHAINS
   



Sorry Seems to
BE THE HARDEST WORD
TELL ME NOT TO CALL YOU THIS LATE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MEMBRE DES BOURBONLa liberté ne se gagne pas, elle se prend
avatar


MEMBRE DES BOURBON
La liberté ne se gagne pas, elle se prend


Depuis mon arrivée le : 12/08/2018 j'ai posté : 23 messages qui m'ont rapporté : 149 $ sous les traits de : Bailee Madison D'ailleurs je dois mes images à : bazzart En ce moment, je suis : présent(e) et pour finir, en RP, je préfère : m'adapter à mon partenaire.


Message(#) Sujet: Re: C'est dur de l'avouer , mais je tiens à toi! (Tomas)  Mar 11 Sep - 20:50


   April & Tomas

   C'est dur de l'avouer , mais je tiens à toi!

   

   
Depuis le temps que je connaissais Tomas, je ne l'avais jamais vu avec une autre femme qu'Ivy et on ne peut pas dire que c'était le couple idéal, j'étais jeune serte et pas très experte en amour, mais leur mariage m'avait vraiment surpris. Il finissait par me confier la vraie raison de leur mariage, donc oui là l'entendre me parler d'une femme autre qu'Ivy, tout de suite j'étais curieuse et je voulais en savoir plus sur cette femme qui arrivait à le rendre heureux, il avait quand même employé des mots que je n'avais jamais entendus sortir de sa bouche. J'aimais Tomas et je ne souhaitais que son bonheur, qu'il trouve quelqu'un qui le rend heureux, quand je le regardais j'avais l'impression de me voir en lui, un passé torturé sans amour. Donc oui , je voulais qu'une femme l'aime et lui montre ce qu'étais le vrai amour. Je prenais son téléphone qui était posé sur la table de nuit près de son lit et je tombais assez vite sur une photo de lui et d'elle surtout. " Il faut que tu apprennes à sourire...Mais elle est tellement belle! Je suis contente de t'entendre parlé d'une femme et j'espère qu'elle va te rendre heureux. Tu m'offrirais les cadeaux quand tu seras à nouveau sur pied. Donc c'est avec elle que tu es partis et tu as de réel sentiment pour elle? " J'étais vraiment curieuse et dans un sens un peu jalouse quand même. J'espérais pouvoir la rencontrer pour me faire un avis sur elle, car c'est vrai je voulais juger de mon propre avis , car les hommes se laisser facilement berner devant les courbes, je l'avais surtout vu et appris dans les livres.

En tout cas pour le moment je m'inquiétais plus pour son état de santé, j'espérais qu'il allait vite se soigner, en tout cas j'allais veiller sur lui jusqu'à ce qu'il aille mieux. Et surtout d'un côté j'allais pouvoir dormir dans un endroit chaud et à l'abri de quoi ce soit , car dans la rue malheureusement on ne pouvait pas dormir sur ses deux oreilles. " Tu travailles beaucoup trop Tomas, tu as besoin de repos aussi, tu es humain comme tout le monde, donc maintenant repose toi. " Je faisais tout pour le garder au chaud, il était là sous toutes les couettes comme un enfant, on échangeait vraiment les rôles et ça faisait du bien. Puis on venait à parler de l'amour,un sentiment que je ne connaissais plus et que je fuyais surtout , car à chaque fois j'avais été déçu. Je me demandais même ce qu'il ressentait quelque chose pour moi alors que moi je commençais à le voir comme un père. Il venait me prendre la main en me disant qu'il m'aimait bien, je relevais le visage vers lui , touché par ses mots . " Je n'arrivais plus à m'attacher aux gens, j'ai toujours peur de cet abandon que j'ai connu toute ma vie, que maintenant je suis surprise quand je vois que quelqu'un tient à moi." Je serrais sa main dans la mienne. " Toi aussi, tu es le plus important dans ma vie maintenant, merci d'être là. " Je faisais un petit sourire alors que je venais déposer un baiser sur son front alors que ma pizza arrivait. Je descendais pour payer, prendre des couverts , de quoi boire et je remontais dans la chambre. " Cela ne te dérange pas que je mange ici avec toi,je te garde à l'oeil, tu dois te reposer d'accord. Moi je reste près de toi." Je m'asseyais par terre près de lui en mangeant la pizza, un peu vite même , car j'avais faim. " Tu as visité quoi comme pays? "



AVENGEDINCHAINS
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN - MEMBRE DES BOURBONLa liberté ne se gagne pas, elle se prend
avatar


ADMIN - MEMBRE DES BOURBON
La liberté ne se gagne pas, elle se prend


Depuis mon arrivée le : 23/03/2018 j'ai posté : 396 messages qui m'ont rapporté : 1631 $ sous les traits de : Chris *hot* Hemsworth Vous pouvez me retrouver aussi sous : Paris Maconahey (Derek Theler), Bonaventure Weasley (Jesse Williams) & Leonidas Vasilis (Jason Momoa). D'ailleurs je dois mes images à : Ante mortem En ce moment, je suis : présent(e) et pour finir, en RP, je préfère : m'adapter à mon partenaire.


Message(#) Sujet: Re: C'est dur de l'avouer , mais je tiens à toi! (Tomas)  Mer 12 Sep - 23:07


   April & Tomas

   C'est dur de l'avouer , mais je tiens à toi!

   

   
« On croirait entendre Summer » maugréa-t-il alors qu’elle lui disait qu’il devrait apprendre à sourire. D’ailleurs, elles n’étaient pas les seules puisque Danika avait passé tout le voyage à râler sur le fait qu’il ne souriait jamais sur les photos. A un moment donné, il avait souri simplement pour lui faire plaisir car aussi étrange que cela puisse paraitre, Tomas avait envie de faire plaisir à cette femme. Il voulait que Danika lui sourit, que Danika soit heureuse auprès de lui. « Je suis bien à ses côtés mais j’ignore si j’ai des sentiments pour elle. Ce n’est pas comme si j’avais des points de comparaison » soupire-t-il. Il avait beau avoir fréquenté un certain nombre de femmes, Tomas restait un nouveau-né concernant l’amour. Il avait tout à apprendre et il avait l’impression qu’il ne trouverait jamais le fameux mode d’emploi. « Mais je suis bien avec elle, le temps semble passer bien trop vite à son contact » dit-il.

En tous les cas April n’avait pas tort : il travaillait beaucoup trop dernièrement mais il était hors de question que d’avouer à l’adolescente, les ennuis de Danika. Il ne voulait pas qu’elle se fasse une mauvaise opinion de la jeune femme et puis, il était tenu par le secret professionnel. « Promis, je vais lever le pied » lui dit-il avant qu’ils ne parlent de l’amour. Tomas n’était pas pressé de voir April tomber amoureuse. Il craignait bien trop de la perdre alors qu’elle était si jeune. S’il n’en tenait qu’à lui, il aurait d’ores et déjà lancé une procédure d’adoption mais il ne voulait pas l’effrayer ou l’obliger à quoi que ce soit. « Tu sais quoi ? Ne t’intéresse jamais aux garçons avant tes trente ans ! ou alors qu’à ceux de ton âge mais en étant prudente. Qui sait s’ils n’ont pas d’arrière-pensées… quoique ce sont des hommes donc forcément il y en aura une » dit-il. Sa plus grande crainte ? Qu’un homme lui arrache ce petit bout, sa petite fille. Il ne voulait pas qu’on brise le cœur d’April ou qu’on lui prenne son innocence trop rapidement. La pizza arriva et il attendit qu’elle remonte. Tomas se redressa légèrement dans le lit pour s’asseoir contre la tête du lit. « Non, ça me fera de la compagnie mais je promets pas de manger grand-chose de mon côté » dit-il en essayant de ne pas être nauséeux en voyant l’imposante calzone. « Prends le temps de manger, personne va te la voler ! J’ai visité l’Australie, la Nouvelle-Zélande, l’Angleterre, la France, le Japon entre autres… j’ai beaucoup voyagé. Si tu t’ennuies, il y a tous mes journaux de vacances dans un coin de la bibliothèque »

AVENGEDINCHAINS
   


Sorry Seems to
BE THE HARDEST WORD
TELL ME NOT TO CALL YOU THIS LATE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MEMBRE DES BOURBONLa liberté ne se gagne pas, elle se prend
avatar


MEMBRE DES BOURBON
La liberté ne se gagne pas, elle se prend


Depuis mon arrivée le : 12/08/2018 j'ai posté : 23 messages qui m'ont rapporté : 149 $ sous les traits de : Bailee Madison D'ailleurs je dois mes images à : bazzart En ce moment, je suis : présent(e) et pour finir, en RP, je préfère : m'adapter à mon partenaire.


Message(#) Sujet: Re: C'est dur de l'avouer , mais je tiens à toi! (Tomas)  Dim 16 Sep - 16:15


   April & Tomas

   C'est dur de l'avouer , mais je tiens à toi!

   

   Je faisais un petit sourire alors qu'il venait de maugrer , car je disais qu'il ne souriait pas sur les photos et Summer avait l'air de pensée la même chose. C'est vrai que je ne le voyais pas sourire souvent, mais pas besoin de soutire pour lire de temps en temps la joie dans son regard. Il était quelqu'un de renfermé tout comme moi, mais il laissait transparaitre ses émotions par son regard et sa voix surtout. " Alors il faut faire un beau sourire quand on est heureux. " En tout cas j'étais contente de savoir qu'il avait trouvé quelqu'un dans sa vie qui puisse le rendre heureux et pourquoi pas le faire sourire à nouveau. J'avais hâte de rencontrer cette femme pour faire mon avis sur elle aussi, elle avait intérêt à prendre soin de Tomas sinon elle aura affaire à moi. Tomas avait je pense assez souffert dans sa vie, il méritait lui aussi d'avoir du bonheur, comme moi j'étais en train de ressentir en étant à ses côtés. "Je n'y connais pas grand chose en sentiment, mais est-ce qu'elle te manque? Est-ce que tu l'as regarde comme les autres femmes ou différemment? " Je n'y connaissais rien en amour, mais à ce que j'ai put lire dans les livres, quand on aime vraiment quelqu'un , on a envie d'être avec elle, de prendre soin d'elle et on ne regarde aucune autre femme à côté. Je faisais un sourire alors qu'il semblait vraiment heureux auprès d'elle, comme quoi le voir malade lui faisait dire des choses qu'il n'aurait pas dit sinon.

Enfin le fait qu'il soit malade permettait qu'il se confie à moi , mais je n'aimais pas le voir si mal en point et j'espérais qu'il allait vite guérir et surtout je voulais qu'il lève le pied un peu sur le travail. Il devait penser à lui aussi, se reposer, comme tout le monde il avait besoin de se reposer et prendre du bon temps surtout. En tout cas j'étais contente d'être là avec lui, on n'avait pas put se retrouver pour notre partie échec, mais j'avais quand même cette discussion avec lui que j'aimais temps avoir, on pouvait parler de tout et là on venait à parler de l'amour. Je me mettais à rire en entendant sa réponse sur les hommes. "Je te rassure Tomas les hommes ne m'intéressent pas du tout, donc sur ce point là tu n'as pas à t'inquiéter. " Je n'avais pas envie de tomber amoureuse, je voyais bien à quel point ça pouvait faire souffrir, puis je n'étais pas prête à laissé rentrer qui se soit dans ma vie pour le moment, autre que Tomas que je voyais plus comme un père. Enfin je préférais largement me consacrer à ma pizza qui venait d'arriver et que je commençais à manger dans la chambre. " Tu mangeras mieux demain, tu dois te reposer avant. " Et quel est l'endroit que tu as préferé? Tu pourras m'y emmener un jour? " C'est vrai que j'avais envie de visiter d'autres pays , voyagé tout comme lui et j'espérais auprès de Tomas. Je mangeais ma pizza et je savais ce que j'allais faire pendant la soirée, lire tous ses journaux pour en savoir plus sur les pays qu'il avait visités.


AVENGEDINCHAINS
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN - MEMBRE DES BOURBONLa liberté ne se gagne pas, elle se prend
avatar


ADMIN - MEMBRE DES BOURBON
La liberté ne se gagne pas, elle se prend


Depuis mon arrivée le : 23/03/2018 j'ai posté : 396 messages qui m'ont rapporté : 1631 $ sous les traits de : Chris *hot* Hemsworth Vous pouvez me retrouver aussi sous : Paris Maconahey (Derek Theler), Bonaventure Weasley (Jesse Williams) & Leonidas Vasilis (Jason Momoa). D'ailleurs je dois mes images à : Ante mortem En ce moment, je suis : présent(e) et pour finir, en RP, je préfère : m'adapter à mon partenaire.


Message(#) Sujet: Re: C'est dur de l'avouer , mais je tiens à toi! (Tomas)  Lun 17 Sep - 20:48


   April & Tomas

   C'est dur de l'avouer , mais je tiens à toi!

   

   Tomas n’aimait pas sourire, il avait toujours l’impression d’être un idiot lorsqu’il avait un tel rictus affiché sur son visage. De plus, au tribunal, il valait mieux donner l’impression d’être sûr de soi, d’être sérieux plutôt que d’être un gai luron. « je déteste sourire » se plaignait-il comme un enfant boudeur. Sûr, qu’il était malade pour se comporter de la sorte car jamais au grand jamais, il n’agissait comme un enfant capricieux tout comme il ne se laisserait aller à certaines confidences trop personnelles. Pourtant, April arrivait à le faire parler. « Oui, à chaque instant. Je ne pensais pas que ce serait possible de dépendre d’une personne comme cela mais j’ai toujours envie d’entendre sa voix, d’être à ses côtés… Danika est unique en son genre alors je présume que je la regarde différemment » avouait-il, le regard dans le vide, un léger sourire rêveur. Danika lui faisait tourner la tête et plus le temps passait et plus il se sentait proche de lui.

La réplique d’April lui arracha une moue surprise. « Est-ce les hommes ou tu es plus attirée par les femmes ? Je ne te jugerai pas. Si tu préfères les femmes, c’est ton droit. Tant que tu es heureuse, tout me va » dit-il avec honnêteté. Tomas était assez ouvert sur la question. Après tout, même si Summer était mariée à un homme, il savait qu’elle était bisexuelle. Sa calezone continuait de lui faire de l’œil mais il termina par poser le carton loin de lui, de peur de rendre le peu qu’il venait de manger. « La prochaine fois, je me contenterai d’une soupe » soupira-t-il avant de se concentrer pour rester focus sur la conversation en cours. « Je crois que c’est l’Angleterre. J’ai aimé ce mélange des genres et ces paysages uniques et puis, il y a beaucoup de mythes dans ce pays. J’aimerais beaucoup t’y emmener »  avouait-il en se recalant contre les oreillers. « Ta pizza est bonne ? »

AVENGEDINCHAINS
   


Sorry Seems to
BE THE HARDEST WORD
TELL ME NOT TO CALL YOU THIS LATE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



Message(#) Sujet: Re: C'est dur de l'avouer , mais je tiens à toi! (Tomas)  

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est dur de l'avouer , mais je tiens à toi! (Tomas)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Streets of New Orleans :: Welcome to the New Orleans :: Uptown & Audubon :: Les habitations-