RSS
RSS



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 
Le passé s'installe en ville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
MEMBRE DES BOURBONLa liberté ne se gagne pas, elle se prend
Aiden Lanfair


MEMBRE DES BOURBON
La liberté ne se gagne pas, elle se prend


Depuis mon arrivée le : 02/09/2018 j'ai posté : 176 messages qui m'ont rapporté : 929 $ sous les traits de : Tom Hardy D'ailleurs je dois mes images à : Townies En ce moment, je suis : présent(e) et pour finir, en RP, je préfère : les rps courts (< 250 mots).


Message(#) Sujet: Re: Le passé s'installe en ville  Lun 26 Nov - 21:32

>
Le passé s'installe en ville
feat Oleg
J’étais surpris qu’Oleg me parle de son oncle, je connaissais un peu l’histoire familial et je me posais donc suffisamment de question pour me permettre de l’interroger. « Pavel est en ville ? Est-ce que c’est pour ça que le cirque a fait une escale ou c’est complétement fortuit ? » lui demandais-je en lui jetant un rapide coup d’œil. Cela m’étonnerait beaucoup que le père de mon ami soit au courant mais peut-être qu’avec les années, les rapports avaient changé. Je n’avais pas vraiment eu de nouvelles de sa part tout comme je n’en avais pas trop donné non plus de mon côté. J’avais trop bougé ces dernières années, allant de base en base, de missions en missions. Puis, ces trois dernières années, j’avais plus combattu les huissiers et les banques que réellement entretenu mon réseau social. Le seul qui était passé en travers des mailles du filet, c’était bien son meilleur ami Paris qui était une véritable tête de mule. En prime, il avait l’avantage d’être dans la même ville ce qui facilitait les rencontres.

En s’approchant de la tigresse, je ne pouvais m’empêcher de laisser mon attention se focaliser sur les gestes d’Oleg. Ce type m’impressionnait, il donnait l’impression de dompter des petits chatons et non d’imposants fauves. J’étais vraiment admiratif et assez amusé de sa réaction. « Laissez donc tous les deux, ma barbe de côté ! J’ai pas les moyens d’aller chez un barbier, je fais ce que je peux » marmonnais-je tout de même pour la forme avant de le taquiner réellement sur sa réaction de papa poule. « Arrête, je vais finir par croire que tu vas chasser tous ses prétendants à coup de fusil » me marrais-je en regardant. « Est-ce qu’elle sait au moins comment on fait les bébés ou tu préserves son innocence au maximum ? »
☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MEMBRE DES MARPLEPersonne ne doit être abandonné, oublié
Oleg Zirkov


MEMBRE DES MARPLE
Personne ne doit être abandonné, oublié


Depuis mon arrivée le : 11/09/2018 j'ai posté : 135 messages qui m'ont rapporté : 769 $ sous les traits de : Ryan Reynolds Vous pouvez me retrouver aussi sous : Malone Maconahey D'ailleurs je dois mes images à : Townies En ce moment, je suis : présent(e) et pour finir, en RP, je préfère : les rps courts (< 250 mots).


Message(#) Sujet: Re: Le passé s'installe en ville  Lun 17 Déc - 23:33

Le passé s'installe en ville
avec Aiden Lanfair


« Vasil pas Pavel » Oleg se mit à rire. Ce n'était pas la première fois qu'Aiden se trompait dans les prénoms. D'ailleurs, il avait toujours u mal à savoir qui était qui et surtout qui était les enfants de qui. En même temps, ils avaient une grande famille avec tous un air de famille assez prononcé donc c'était compréhensible. Pavel était le père d'Oleg, le chef ici tandis que Vasil était le frère traître comme certains l'appelait. Celui qui a dit au revoir au cirque tournant par la même occasion le dos à toute sa famille. « D'après mes recherches oui il est ici et oui je veux le retrouver. Mais mon père n'est pas au courant. » Cela n'était pas un secret pour Aiden qu'Oleg voulait retrouver son oncle et surtout le réconcilier avec Pavel. Mais Lanfair savait aussi que cela était une mission difficile voir impossible tellement Pavel avait la rancune tenace envers son frère. Le russe savait qu'il risquait beaucoup en tentant cette opération mais cela valait le coup. En tout cas, il se convainquait grâce à cela. Aiden et Bonaventure était certainement les deux seules personnes en dehors du cirque à connaitre la famille Zirkov dans les moindres détails et c'était aussi les deux seuls avec Rolan qui savaient maintenant la raison de la présence du cirque à la Nouvlle Orléans.

« Je peux m'occuper de ton physique, cela ne fera pas de mal ! » Les Zirkov n'avaient pas besoin d'aller chez le coiffeur ou le barbier. Ils savaient se débrouiller tout seuls et cela ne leur coûtaient pas un rond. Si Aiden avait besoin de se service, Oleg était prêt à lui offrir ses services. Quoi que s'il continuait de critiquer la façon dont il s'occupait de Kenya, cela n'allait pas bien passé. « Et y'a quoi de mal pour cela. » Franchement, il ne comprenait pas. Oleg était certainement pire qu'un père avec sa fille mais qu'importe. Kenya, c'était tout pour lui et cela n'était pas prêt de changer vu leur relation. « Elle est pas encore prête, fait moi confiance pour cela. » Même s'il est vrai que ce serait bien qu'elle commence à l'apprendre si Oleg voulait qu'elle ait une descendance.
Code par Melody  |  Gif : nottrulyperfect.tumblr.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MEMBRE DES BOURBONLa liberté ne se gagne pas, elle se prend
Aiden Lanfair


MEMBRE DES BOURBON
La liberté ne se gagne pas, elle se prend


Depuis mon arrivée le : 02/09/2018 j'ai posté : 176 messages qui m'ont rapporté : 929 $ sous les traits de : Tom Hardy D'ailleurs je dois mes images à : Townies En ce moment, je suis : présent(e) et pour finir, en RP, je préfère : les rps courts (< 250 mots).


Message(#) Sujet: Re: Le passé s'installe en ville  Mar 18 Déc - 19:57

>
Le passé s'installe en ville
feat Oleg
« Vous êtes trop nombreux pour moi, j’arrive pas à retenir vos prénoms » râlais-je pour la forme. J’avais toujours eu du mal à ne pas confondre les deux hommes. J’avais passé mon temps à les mélanger si bien qu’à la fin, j’avais fait une croix sur ma capacité à ne pas me tromper. Au moins, cela faisait bien rire Oleg, une chose qui ne changeait pas. « Tu ne crains pas que ton père t’en veuille de partir à sa recherche ? Tu n’as pas peur qu’il tue le messager ? » demandais-je car j’étais curieux de connaître la pensée de mon ami vis-à-vis des risques qu’il prenait à vouloir que les deux hommes se réconcilient. Je connaissais suffisamment la famille pour me douter que l’entreprise à laquelle il se vouait, n’allait pas être facile et sans risque. Je reconnaissais que je n’avais pas pour habitude d’être curieux. On me reprochait souvent mon manque d’intérêt pour la vie des autres mais quand cela touchait mes amis les plus proches, j’essayais de me montrer présent sans être envahissant. Je ne supportais pas qu’on se mêle de ma vie, ce n’était pas pour le faire endurer aux autres.
« Qu’est-ce qu’il a mon physique ?! Il va très bien » râlais-je cette fois-ci pour de bon. Je me trouvais très bien comme cela et puis s’il pensait que j’avais le temps et les moyens d’aller chez le coiffeur ou le barbier, c’était mal connaître ma situation. En attendant, je pouvais bien l’emmerder avec sa tigresse. Oleg me faisait penser à un père protégeant coûte que coûte sa virginité et ça me faisait bien marrer. « Je te charrie mais je t’imagine très bien tenir à l’œil les tigres qui tourneraient autour d’elle. Le jour où tu auras une fille, mon dieu, elle est pas prête de se trouver un petit-ami » rigolais-je de bon cœur. C’était vraiment sympa de retrouver Oleg et cette ambiance propre au cirque.

☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MEMBRE DES MARPLEPersonne ne doit être abandonné, oublié
Oleg Zirkov


MEMBRE DES MARPLE
Personne ne doit être abandonné, oublié


Depuis mon arrivée le : 11/09/2018 j'ai posté : 135 messages qui m'ont rapporté : 769 $ sous les traits de : Ryan Reynolds Vous pouvez me retrouver aussi sous : Malone Maconahey D'ailleurs je dois mes images à : Townies En ce moment, je suis : présent(e) et pour finir, en RP, je préfère : les rps courts (< 250 mots).


Message(#) Sujet: Re: Le passé s'installe en ville  Jeu 3 Jan - 21:10

Le passé s'installe en ville
avec Aiden Lanfair


C'est vrai que les Zirkov étaient une grande famille mais ils ne s'en plaignait pas. Ils avaient tous le même esprit de solidarité et pour eux, le sang était quelque chose de très important. Mais il est vrai aussi qu'ils avaient tous le même air de famille et qu'avec des prénoms russes, cela n'était pas forcément simples de savoir qui était qui. Si on rajoute dans le lot des petits plansantains comme Lev ou Larissa qui s'amusait au temps où Aiden était parmi eux à l'embrouiller encore plus, cela forcément devient presque mission impossible. « Pas de notre faute si mon grand-père avait un appétit sexuel de loup. » Jamais Oleg n'aurait autant d'enfants. Bon, déjà vu son âge avancé, il ne savait pas s'il en aurait un seul mais il admirait Miroslav et surtout Raisa pour avoir mis au monde autant de rejetons et surtout pour être parvenu à les élever comme cela. En tout cas, parler de son oncle avec Aiden était plaisant surtout que Lanfair connaissait l'histoire de la famille et il était capable, autant qu'Oleg de comprendre que cela n'allait pas forcément plaire à Pavel. « Si jamais peur de mon père, cela ferait longtemps que j'en serais mort. » Faut dire que l'aîné des Zirkov était impressionnant. De part son physique d'abord. Grand, costaud, barbu, il avait le regard sombre, les sourcils toujours froncé et il était rare de voir un sourire sur son visage. Mais il avait aussi une voix dure et un charisme qui forçait le respect et la crainte de tout le clan. Mais Oleg était passé au dessus. Il avait presque 40 ans et plus question de se réfugier dans les jupes de sa mère lorsque son père s'en prenait à lui. Le cirque lui reviendrait de droit dès que son père passerait le flambeau et dans cette idée là, il voulait rassembler toute la famille. « Evidemment qu'il va m'en vouloir. Faut pas prononcer le prénom de Vasil devant lui sinon il entre dans une colère noire mais je me dis que le jeu en vaut la chandelle. » Il trouvait cela tellement nul de gâcher leur lien fraternel pour une broutille. Il savait que l'un comme l'autre allait certainement camper sur ses positions mais au moins, il ne pourrait pas se reprocher de n'avoir rien faire. Et il savait aussi que d'autres notamment Masha seraient vraiment heureux de revoir leur frère.

Ils étaient passé à autre chose et Oleg adorait taquiner Aiden. Il sentait bien que celui-ci commençait à se vexer aussi il s'approcha de lui pour lui dire la joue comme le font les grands-mères. « T'es parfait comme cela mon barbu » Oleg se dirigea vers un bac et sortit un morceau de viande du seau. Il le glissa vers Kenya qui s'attela à le dépecer. Aiden parlait alors du fait qu'Oleg serait cruel avec sa fille, si un jour fille, il avait. « Ah non, c'est clair qu'elle est pas prête. J'envisage même si un jour cela arrive de l'enfermer dans la cage avec Kenya pour être certain que personne ne l'approche. »
Code par Melody  |  Gif : nottrulyperfect.tumblr.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MEMBRE DES BOURBONLa liberté ne se gagne pas, elle se prend
Aiden Lanfair


MEMBRE DES BOURBON
La liberté ne se gagne pas, elle se prend


Depuis mon arrivée le : 02/09/2018 j'ai posté : 176 messages qui m'ont rapporté : 929 $ sous les traits de : Tom Hardy D'ailleurs je dois mes images à : Townies En ce moment, je suis : présent(e) et pour finir, en RP, je préfère : les rps courts (< 250 mots).


Message(#) Sujet: Re: Le passé s'installe en ville  Sam 5 Jan - 15:32

>
Le passé s'installe en ville
feat Oleg
« Vous êtes trop nombreux pour moi, j’arrive pas à retenir vos prénoms » râlais-je pour la forme. J’avais toujours eu du mal à ne pas confondre les deux hommes. J’avais passé mon temps à les mélanger si bien qu’à la fin, j’avais fait une croix sur ma capacité à ne pas me tromper. Au moins, cela faisait bien rire Oleg, une chose qui ne changeait pas. « Tu ne crains pas que ton père t’en veuille de partir à sa recherche ? Tu n’as pas peur qu’il tue le messager ? » demandais-je car j’étais curieux de connaître la pensée de mon ami vis-à-vis des risques qu’il prenait à vouloir que les deux hommes se réconcilient. Je connaissais suffisamment la famille pour me douter que l’entreprise à laquelle il se vouait, n’allait pas être facile et sans risque.   Je reconnaissais que je n’avais pas pour habitude d’être curieux. On me reprochait souvent mon manque d’intérêt pour la vie des autres mais quand cela touchait mes amis les plus proches, j’essayais de me montrer présent sans être envahissant. Je ne supportais pas qu’on se mêle de ma vie, ce n’était pas pour le faire endurer aux autres.
« Qu’est-ce qu’il a mon physique ?! Il va très bien » râlais-je cette fois-ci pour de bon. Je me trouvais très bien comme cela et puis s’il pensait que j’avais le temps et les moyens d’aller chez le coiffeur ou le barbier, c’était mal connaître ma situation. En attendant, je pouvais bien l’emmerder avec sa tigresse. Oleg me faisait penser à un père protégeant coûte que coûte sa virginité et ça me faisait bien marrer. « Je te charrie mais je t’imagine très bien tenir à l’œil les tigres qui tourneraient autour d’elle. Le jour où tu auras une fille, mon dieu, elle est pas prête de se trouver un petit-ami » rigolais-je de bon cœur. C’était vraiment sympa de retrouver Oleg et cette ambiance propre au cirque.

☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MEMBRE DES MARPLEPersonne ne doit être abandonné, oublié
Oleg Zirkov


MEMBRE DES MARPLE
Personne ne doit être abandonné, oublié


Depuis mon arrivée le : 11/09/2018 j'ai posté : 135 messages qui m'ont rapporté : 769 $ sous les traits de : Ryan Reynolds Vous pouvez me retrouver aussi sous : Malone Maconahey D'ailleurs je dois mes images à : Townies En ce moment, je suis : présent(e) et pour finir, en RP, je préfère : les rps courts (< 250 mots).


Message(#) Sujet: Re: Le passé s'installe en ville  Lun 14 Jan - 20:36

Le passé s'installe en ville
avec Aiden Lanfair


« T'inquiète, personne t'en voudra ! » En même temps, ce ne serait pas le premier ni le dernier à mélanger. Ils avaient une grande famille, ils étaient tous unis et aucun doute que cela devait, pouvait faire peur à chacun des prétendants qu'ils avaient tous eut à un moment dans leur vie. Et puis, ils avaient pas des noms américains. Même physiquement, ils se ressemblaient tous beaucoup. A croire qu'il y avait un gêne Zirkov qu'ils avaient tous en eux. Aiden ne faisait pas exception à la règle même si Oleg était plutôt admiratif de tout ce qu'il avait retenu sur leur famille. C'était pour cela que le russe le considérait réellement comme un ami. Et d'ailleurs Aiden s'inquiétait pour lui. Lorsqu'on connaissait Pavel, lorsqu'on connaissait sa relation avec Vasil, on avait de quoi se poser des questions. Mais Oleg savait aussi que pour le bien de sa famille, il devait tenter quelque chose. « Si j'avais peur de mon père, cela ferait longtemps que je me serais suicidé. » Faut dire que depuis sa naissance Pavel lui en faisait baver et il ne s'était jamais laissé démonter. Il n'était pas capable de lui tenir tête mais il était capable de le manipuler pour parvenir à ses fins. « Je sais que c'est risquer et que mon père ne sera absolument pas content mais le jeu en vaut la chandelle. » Depuis le départ de Vasil, les choses avaient changé dans leur famille et Oleg ferait tout pour que tout redevienne comme avant. Cela faisait du bien malgré tout de savoir qu'il était soutenu par Aiden.

« T'es très beau mon chou » Il lui adressa un clin d'oeil. Cela faisait tout de même bizarre de voir Aiden avec cette dégaine mais l'important était tout de même qu'il soit bien dans sa vie. Et sa nouvelle vie semblait l'épanouir. En tout cas, ils avaient tous les deux bien changé depuis leur dernière rencontre mais il y avait des choses qui ne changeait pas comme la relation du russe avec la lionne. Heureusement, semblait dire Aiden qu'Oleg n'ait pas de fille. « C'est même pire que cela, je crois que je l'inscris d'office dans un couvent. » Quoi qu'il en soit, maintenant, c'était trop tard. Même s'il aurait adoré avoir une fille, même plusieurs enfants, il ne se faisait pas trop d'illusions. Il avait presque quarante ans, son sperme ne devait pas être aussi performant que vingt ans en arrière et surtout, il était loin d'avoir fait la connaissance de la maman. Au moins, la demoiselle n'aurait pas à souffrir d'un père trop protecteur. « D'ailleurs, c'est bientôt le moment de la répèt et je crois que Kenya s'impatiente. Tu veux rester ? » En effet, la lionne tournait en rond dans sa cage. Si Oleg est d'une précision et d'une ponctualité intransigeante, il en va de même pour la lionne.
Code par Melody  |  Gif : nottrulyperfect.tumblr.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MEMBRE DES BOURBONLa liberté ne se gagne pas, elle se prend
Aiden Lanfair


MEMBRE DES BOURBON
La liberté ne se gagne pas, elle se prend


Depuis mon arrivée le : 02/09/2018 j'ai posté : 176 messages qui m'ont rapporté : 929 $ sous les traits de : Tom Hardy D'ailleurs je dois mes images à : Townies En ce moment, je suis : présent(e) et pour finir, en RP, je préfère : les rps courts (< 250 mots).


Message(#) Sujet: Re: Le passé s'installe en ville  Sam 19 Jan - 23:48

>
Le passé s'installe en ville
feat Oleg
Je levais les yeux au ciel non sans amusement. Cela me faisait vraiment plaisir de retrouver cette complicité entre le russe et moi. Je n’avais que peu d’amis puisque j’avais passé la majeure partie de ma vie dans une base militaire. J’avais entretenu des relations de frères d’armes mais dans le monde civil, mes amitiés se comptaient sur les doigts de la main. Oleg en faisait partie. J’étais donc heureux de le savoir en ville car j’avais bien l’intention de passer du temps en sa compagnie avant que le cirque ne reparte. Cela ne me ferait pas de mal de sortir un peu de mon train train habituel bien que j’aimais ma solitude. « Y a plus qu’à prier que tu aies un fils dans ce cas » trouvais-je la solution miracle à ses problèmes de descendance. Je me demandais quel genre de père, je serais moi-même avant de secouer la tête. J’avais essayé de fonder une famille avec Tani, cela ne s’était pas fait. Il faut croire que certaines choses ne devaient pas arriver. « Non, je vais pas vous déranger. Je passais surtout pour te voir histoire de te saluer. Il faudra qu’on se fasse une virer en ville ! Vous êtes là pour un moment si je comprends bien ? Alors n’hésite pas si tu as du temps et l’envie, de passer me voir à la marina. On pourrait même se faire une sortie en mer entre hommes » lui proposais-je de bon cœur.

Spoiler:
 


☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



Message(#) Sujet: Re: Le passé s'installe en ville  

Revenir en haut Aller en bas
 
Le passé s'installe en ville
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Streets of New Orleans :: Welcome to the New Orleans :: Vieux Carré français :: Cirque Zirkov-