RSS
RSS



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 
À deux coins de rues. (PV LUKA)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MEMBRE DES MARPLEPersonne ne doit être abandonné, oublié
avatar


MEMBRE DES MARPLE
Personne ne doit être abandonné, oublié


Depuis mon arrivée le : 15/07/2018 j'ai posté : 108 messages qui m'ont rapporté : 754 $ sous les traits de : Katheryn Winnick! D'ailleurs je dois mes images à : Multiple En ce moment, je suis : présent(e) et pour finir, en RP, je préfère : les rps courts (< 250 mots).


Message(#) Sujet: À deux coins de rues. (PV LUKA)  Dim 2 Déc - 6:25

À deux coins de rue
••••

Toute la journée, une pluie torrentielle s'était déversée sur la Nouvelle-Orléans. L'orage se rapprochait, le tonnerre résonnait et les éclairs fendaient le ciel. Quelques jours s'étaient passés depuis ma sortie de l'hôpital. Si la fatigue m'avait clouée au lit les premiers temps, je reprenais peu à peu de la force et retrouvais mes habitudes. La douleur se dissipait peu à peu, l’essoufflement persistant finirait par disparaitre avec le temps. Rien ne pressait, j'avais frôlé la mort et cela, de plus intimement que je ne puisse m'imaginer. Si Jeremiah n'était pas passé par chez lui, s'il n'était pas rentré, s'il avait mis 10 minutes de plus, je me serais noyée dans mon sang. J'aurai cessé de respirer bien avant que mon cœur ne s'arrête.

A 14h, je mis Maddox au lit pour sa sieste d'après-midi, l'observant sombrer dans un profond sommeil, le quittant après avoir déposé un baiser sur sa tête. Dès lors, ces petits instants me semblaient si précieux. Je caressais cette chance d'être ici. Pour lui, je me devais d'être forte, de me battre, de ne pas avoir peur et pourtant, je ne pouvais m'empêcher de retourner de revérifier le loquet.

J'avais fait la promesse à Luka que je passerais le voir cette semaine. Il m'avait invité à venir prendre un café à son appartement. Depuis sa visite à l'hôpital, ses paroles tournaient en boucle dans ma tête. Nous devions parler. De Maddox, de nos sentiments, de nous, de ce baiser qu'il m'avait offert et dont le souvenir forçait en sourire sur mes lèvres.

"S'il y a quoi que ce soit, tu m'appelles d'accord?"


Avertissais-je mon frère avant d'enfiler mon imperméable et qu'il ne me pousse hors de mon propre appartement. Dehors, un taxi m'attendait à la porte.

Luka n'habitait qu'à quelques coins de rue, mais avec l'averse, marcher jusque-là relèverait de la folie. Remerciant le conducteur d'un généreux pourboire, je me précipitais jusqu'à la porte de la petite maison, évitant d'être trempée jusqu'à l'os. Face à la porte blanche, je toquais deux coups sentant la nervosité raidir mes épaules. J'expirais un bon coup, entendant les pas se rapprocher de l'autre côté.



••••

by Wiise


Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Chacun prend une direction différente en pensant que les chemins finiront par se rejoindre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MEMBRE DES MARPLEPersonne ne doit être abandonné, oublié
avatar


MEMBRE DES MARPLE
Personne ne doit être abandonné, oublié


Depuis mon arrivée le : 19/08/2018 j'ai posté : 101 messages qui m'ont rapporté : 463 $ sous les traits de : Brant Daugherty D'ailleurs je dois mes images à : Google En ce moment, je suis : absent(e) du : Du 04/12 au 09/ 12
et pour finir, en RP, je préfère : les rps courts (< 250 mots).


Message(#) Sujet: Re: À deux coins de rues. (PV LUKA)  Ven 7 Déc - 15:39

A eux coins de rues



Un vrai déluge tombe sur la nouvelle Orléans, sans arrêt. Le ciel est très sombre, pourtant on est en pleine journée, c’est ça que je n’aime pas l’automne. On se croit en soirée à quatorze heure, c’est du grand n’importe quoi. Aujourd’hui je ne travaille pas, du moins cet après midi. J’avais passé tout le matin entre des interrogatoires et de la paperasserie à faire. Rien de bien passionnant. 2tant rentrée chez moi il y une heure, je me suis sécher, manger un peu, étant geler, je décide prendre une bonne douche chaude. L’eau qui ruisselle sur mon corps, me fait un bien fou. Puis après dix minute je sors de la douche, l’odeur de mon shampoing et de mon gel douche emplie la pièce. C’est alors qu’on toque deux fois à ma porte. Surpris je passe une serviette autour de mes hanche une autour de mon coup et vais ouvrir la porte, qui viendrais me voir pas un temps pareil, je ne réfléchis pas trop à ma tenue en ouvrants la porte, je suis surpris, et laisse entrer la personne présente :
 
« Ellie, mais que se passe t’il ? On doit se voir demain après midi, il y un problème avec Maddox ? »
 
Depuis notre dernière entrevue à l’hôpital où je lu avais fait part de mes sentiment, où je l’ai embrassé et appris pour Maddox, je ne l’avais plus revue. On s’était juste téléphoné, puis pris un rendez vous pour se voir un après midi et en  parler ensemble. Mais ce rendez vous n’avait lieu que le lendemain, l’avoir chez moi me surprenait donc. J’installe donc Ellie au salon :
 
«  Euh tu veux boire un truc ? Je n’ai pas d’alcool, j’ai du soda, ou du jus fruit. »
 
Je me tenais presque nu devant mon ex, mais je n’y pensais pas. Ayant eu sa réponse je me diriger vers la cuisine pour nous servir un verre. C’est alors que je sens ma serviette me glisser sur le cheville et sent le regard d’Ellie sur moi, elle doit avoir une superbe vu sur mes fesses de là où elle se trouve. C’est pas la première fois qu’elle voit nu, surtout de do, mais la je ressent comme une gêne, je met plusieurs secondes à réaliser la situation, j’attrape ma serviette autour du cop et me couvre rapidement la taille. Je n’ose pas me retourner e t de croiser de nouveau son regard, trop peur que je vois dans ses yeux que je les fait exprès, ce qui est faux.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MEMBRE DES MARPLEPersonne ne doit être abandonné, oublié
avatar


MEMBRE DES MARPLE
Personne ne doit être abandonné, oublié


Depuis mon arrivée le : 15/07/2018 j'ai posté : 108 messages qui m'ont rapporté : 754 $ sous les traits de : Katheryn Winnick! D'ailleurs je dois mes images à : Multiple En ce moment, je suis : présent(e) et pour finir, en RP, je préfère : les rps courts (< 250 mots).


Message(#) Sujet: Re: À deux coins de rues. (PV LUKA)  Sam 8 Déc - 4:55

À deux coins de rue
••••

Une ou deux minutes se passèrent avant que le bruit du verrou se fasse entendre. C’est un Lucas encore brulant de vapeur qui ouvrit, l’air surpris de me trouver sur le seuil de sa porte. Le regard interrogateur, il m’informait que notre rencontre était demain. Toute aussi prise de cour, j’hésites. Pourtant, j’avais bien noté que c’était aujourd’hui.

« Non non, Maddox va très bien… j’ai, enfin, je croyais … j’ai peut-être fais erreur sur la date! »


Concluais-je maladroitement, quelque peu décontenancé par la situation et les apparats de mon interlocuteur. Luka ne portait qu’un simple peignoir blanc suspendu à ses hanches, sortant visiblement tout juste de la douche. J’arrivais au mauvais moment.

« Je peux repasser demain si tu préfères… »


Lui offrais-je alors qu’il m’invitait à rentrer. Un peu gênée, je vins à l’intérieur, retirant mon manteau en évitant de déshabiller Luka du regard. Quoi qu’il n’ait pas grand-chose à enlever pour se retrouver nue. Le corps du grand brun n’avait plus tellement de secret. Nous n’étions plus des adolescents et quelques années s’étaient passées depuis notre dernière nuit ensemble, mais nous avions déjà partagé notre intimité. À ces pensées, je m’empêchais de sourire, pinçant les lèvres.

« Ummm peut-être un café, si tu insistes? »

Répondis-je en acceptant de le suivre au salon. Là où je pris place sur le divan pendant qu’il se dirigeait vers la cuisine à air ouverte de l’autre côté de la pièce. Curieuse, je regardai autour de moi. La petite maison était quand même bien rangée et décorée. Ça manquait encore de personnalité, mais Luka n’était pas emménagé depuis très longtemps.

« Alors, tu voulais qu…. »

Rapportant mon attention en direction de mon ex. Une vue particulière s’offrit à moi, alors que sa serviette reposait sur ses chevilles et qu’il versait précautionneusement le café dans une tasse. Mes joues s’empourpraient. Ça ne semblait pas le déranger le moins du monde. Quand il sembla réaliser la situation et s’empressa de se couvrir, visiblement mal à l’aise, il n’osait plus se retourner. Me levant, je m’approchai pour venir le trouver. Un sourire moquer, une regard rieur pétillant d’amusement.

« Je ne croyais pas que l’un de nous deux se serait retrouver nu aussi rapidement, c’est vrai que trois ans c’est plutôt long… »

Le taquinais-je tentant de détendre l’atmosphè
re. Tournant le coin du comptoir lunch, venant lui faire face de l’autre côté. Je tirais la tasse de café qu’il m’avait servi pour y tremper les lèvres.

« Tu veux parler ici ou… dans le lit? »

Lançais à la blague bien que je ne pouvais pas m’empêcher de considérer l’option. N’étions-nous pas deux adultes dans la fleur de l’âge, responsable… peut-être pas si responsable que ça.




••••

by Wiise
[/quote]


Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Chacun prend une direction différente en pensant que les chemins finiront par se rejoindre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



Message(#) Sujet: Re: À deux coins de rues. (PV LUKA)  

Revenir en haut Aller en bas
 
À deux coins de rues. (PV LUKA)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Streets of New Orleans :: Welcome to the New Orleans :: Vieux Carré français :: Les habitations-