RSS
RSS



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 
I don't go looking for trouble. Trouble usually finds me. Ft Malone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MEMBRE DES MARPLEPersonne ne doit être abandonné, oublié
Ethan Hastings


MEMBRE DES MARPLE
Personne ne doit être abandonné, oublié


Depuis mon arrivée le : 08/12/2018 j'ai posté : 20 messages qui m'ont rapporté : 150 $ sous les traits de : Gavin Warren D'ailleurs je dois mes images à : clo En ce moment, je suis : présent(e) et pour finir, en RP, je préfère : m'adapter à mon partenaire.


Message(#) Sujet: I don't go looking for trouble. Trouble usually finds me. Ft Malone  Mar 8 Jan - 14:33

C’est seul qu’Ethan était venu s’amuser au parc. Normalement, il savait qu’il devait demander la permission à ses parents d’accueil pour pouvoir y aller, mais cette fois, il avait préféré n’en faire qu’à sa tête et avait faussé compagnie à sa tutrice qui était occupée dans la salle de bains pour lui fausser compagnie et quitter la maison le plus silencieusement possible. Avant de partir, il lui avait laissé tout de même un mot sur la table pour lui dire où il était pour ne pas qu’elle s’inquiète. Cent mètres à peine le séparaient du parc, il s’estimait donc assez grand pour prendre la liberté d’aller là tout seul. D’autant plus qu’il ne ferait rien de mal, il avait juste envie d’aller s’amuser avec les autres enfants qui seraient présents. A peine arrivé, il avait trouvé l’un de ses camarades d’école et n’avait pas manqué de le rejoindre pour une bonne partie de cache-cache. Et puis, lorsqu’ils avaient exploré toutes les cachettes possibles et imaginables présentes dans le parc, ils avaient changé de jeu pour celui du gendarme et du voleur. Tour à tour, ils devaient s’attraper mutuellement et se faire emprisonner dans une prison invisible avant de changer de rôle. Un jeu qu’Ethan appréciait beaucoup, cependant, son camarade de jeu mettait toujours beaucoup d’entrain lorsqu’Ethan était le voleur et lorsqu’il l’attrapait, il lui faisait toujours un peu mal. Si durant les premiers instants le petit garçon n’avait rien dit, se disant que son ami ne faisait sans doute pas exprès de lui faire mal, au bout d’un moment, il lui demanda tout de même d’arrêter… Sauf que son camarade avait dû penser qu’Ethan était encore dans son personnage de voleur et alors que le petit blondinet était parvenu à se détacher de l’emprise de son ami et lui faussait compagnie, l’autre garçon revint en force et le poussa pour le mettre à terre. Chose qu’Ethan n’avait pas franchement appréciée et ce qui n’était qu’un jeu au départ n’en était à présent plus vraiment un. Les deux garçons en étaient rapidement venus aux mains et aux pieds avant qu’Ethan ne prenne sa revanche et arrive à mettre à son tour l’autre garçon par terre. Il s’apprêtait à lui donner un coup de pied en réponse à celui qu’il avait reçu juste avant lorsque ce qui devait être la mère de l’autre garçon intervint en se dirigeant vers eux aussi vite qu’elle le pouvait. « Arrête ça, ça suffit ! » Ethan lui avait aussitôt obéi, même si sa colère n’était pas vraiment terminée. L’adulte n’avait pas caché son mécontentement et le regard qu’elle lui avait adressé avait contribué à ce qu’il s’arrête, sans doute autant que l’intonation de sa voix. Mais à ses yeux d’enfant, ce n’était pas uniquement sa faute à lui ce qui s’était passé. L’autre garçon était tout aussi responsable de leur dispute. Dès lors, pourquoi elle ne s’en prenait qu’à lui ? Parce que c’était son fils qui était par terre ? Ce n’était pas juste à son sens. Maternelle, elle s’était agenouillée près de son garçon pour l’aider à se relever et ne prêta plus attention à Ethan qui, encore contrarié, était bien décidé à ne pas en rester là. Mais plutôt que de s’en prendre à son camarade, c’est la mère de famille qu’il poussa au sol, avec toute la rage qui l’habitait. C’était à son tour de se retrouver au sol devant un Ethan impassible. Non, Ethan n’avait pas la moindre considération pour elle. Avec le regard qu’elle lui avait adressé un peu plus tôt, il avait revu sa mère, et à défaut de pouvoir s’attaquer à cette dernière car elle était absente, il n’avait pu faire autrement que s’en prendre à celle qui lui faisait penser le plus à elle en ce moment. Et tout comme envers sa mère, il n’en avait rien à faire des remontrances qu’elle était en train de lui faire. « Ils sont où tes parents? J'aimerais bien leur dire deux mots. » Pas de chance pour elle… Ils n’allaient pas venir pour la sauver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MEMBRE DES BOURBONLa liberté ne se gagne pas, elle se prend
Malone Maconahey


MEMBRE DES BOURBON
La liberté ne se gagne pas, elle se prend


Depuis mon arrivée le : 04/05/2018 j'ai posté : 1397 messages qui m'ont rapporté : 5731 $ sous les traits de : Scott Eastwood Vous pouvez me retrouver aussi sous : Oleg Zirkov (Ryan Reynolds) D'ailleurs je dois mes images à : Blondie En ce moment, je suis : présent(e) et pour finir, en RP, je préfère : les rps courts (< 250 mots).


Message(#) Sujet: Re: I don't go looking for trouble. Trouble usually finds me. Ft Malone  Jeu 10 Jan - 21:19


« I DON'T GO LOOKING FOR TROUBLE »
avec Ethan Hastings

Samedi 4 janvier

Après le zoo, Ashlynn et Caleb n'étaient pas fatigué et ne semblaient pas avoir envie de rentrer chez eux. Et Malone voulait permettre à Paris et Sumer de profiter de leur après-midi tout les deux. Aussi, après avoir avalé un sandwich, il avait décidé de les emmener au parc. Les deux enfants étaient juste des anges et rien ne faisait plus plaisir au tonton que de les gâter. Ils avaient passé la fin de l'après-midi à rigoler et malgré sa blessure, malgré son fauteuil, le jeune homme s'était bien amusé et cela faisait longtemps qu'il n'avait pas autant rigolé. Caleb avait fini par s'endormir dans ses bras tandis qu'Ashlynn continuait de jouer avec des copines. Et puis, ce fut l'heure de rentrer. Les deux enfants dirent au revoir à leurs amis avant d'entrer dans la voiture de leur oncle. Quelques minutes plus tard, ils étaient chez Paris. Caleb s'allongea directement sur le canapé avec sa sucette tandis qu'Ashlynn se plaisait à raconter tout en détail à son père. Et puis, le petit garçon s'éveilla, réclama son doudou. Les deux frères Maconahey avaient eut beau chercher dans la voiture, par terre, il ne faisait aucun doute que le doudou était égaré et que le petit Caleb ne pourrait dormir sans.

Voilà pourquoi Malone était de retour au parc pour tenter de retrouver le petit chien. Il parcourait tous les lieux où était allé Caleb mais le doudou était introuvable. Des cris d'adultes attirèrent l'attention de Malone. En général, il aurait passé son chemin mais il reconnut Ethan. Il aurait du fuir, laisser tomber, ne pas venir voir l'enfant. Il resta quelques minutes à observer, se disant qu'un adulte allait venir, ses parents d'accueil ou un éducateur du foyer mais personne. Il fit rouler son fauteuil jusqu'à l'enfant. « Qu'est ce que tu fais là ? » Il parlait à Ethan sans même accorder de l'attention à la mère de famille.
black pumpkin


Bad Lucky
@ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MEMBRE DES MARPLEPersonne ne doit être abandonné, oublié
Ethan Hastings


MEMBRE DES MARPLE
Personne ne doit être abandonné, oublié


Depuis mon arrivée le : 08/12/2018 j'ai posté : 20 messages qui m'ont rapporté : 150 $ sous les traits de : Gavin Warren D'ailleurs je dois mes images à : clo En ce moment, je suis : présent(e) et pour finir, en RP, je préfère : m'adapter à mon partenaire.


Message(#) Sujet: Re: I don't go looking for trouble. Trouble usually finds me. Ft Malone  Hier à 20:21

Ethan avait accumulé beaucoup de désarroi depuis l’abandon de sa mère, la rencontre avec son père, et son arrivée en famille d’accueil. Pas facile pour un enfant de huit ans de perdre ses repères de cette façon, de découvrir que sa mère lui avait menti sur toute la ligne pour se débarrasser de lui et, dans la même journée, découvrir que son père ne voulait tout simplement pas de lui. Un désarroi qui s’était transformé petit à petit en colère et il n’en fallait pas beaucoup pour qu’il la laisse sortir pour tout et n’importe quoi. Au fond de lui, il se sentait complètement perdu et avait du mal à faire confiance, principalement aux adultes. Cependant, il s’adaptait petit à petit à ses parents d’accueil qui faisaient tout ce qui était possible pour que le petit garçon se sente bien en leur présence et qu’il retrouve un certain équilibre. Il avait passé son premier Noel chez eux et avait pu partir en vacances à la montagne, ce qui lui avait permis de skier pour la première fois. Il avait pu inviter Shane, son meilleur ami d’école, à venir à la maison et avait également passé quelques jours chez lui. Il retrouvait la vie normale d’un enfant de son âge, sauf que voilà, habitué à faire ce qu’il voulait lorsqu’il le souhaitait, il avait bien du mal avec les règles de la famille à respecter. Par crainte de se voir offrir un non à ses demandes, lorsqu’il avait vraiment envie de quelque chose, il continuait à s’obstiner à faire ce qu’il avait envie sans demander la permission. Comme aujourd’hui pour le parc. Comme toutes les fois où il grignote des petits gâteaux entre les repas. Comme toutes les fois où il se réveille exprès très tôt le matin pour pouvoir regarder les dessins animés, quitte à faire une sieste l’après midi. Ce n’est pas facile de se défaire de certaines habitudes, surtout lorsqu’elles ont fait partie du quotidien pendant des années. Se bagarrer par contre, ça, c’était tout nouveau. Mais il se disait que son ami l’avait bien cherché. S’il regrettait ce qu’il avait fait ? Pas le moins du monde. Et ce n’était pas le mécontentement de la mère de famille qui allait y changer quelque chose.

« Qu'est ce que tu fais là ? » Le petit garçon se retourna vers l’adulte qui venait de les rejoindre, surpris de retrouver Malone ici, et encore plus qu’il soit venu de lui-même, lui qui s’était empressé de le refiler à sa sœur en lui demandant de mentir à cette dernière. Mais Ethan l’avait fait, sans discuter. Il avait passé un bon moment chez Kaleigh avant de se retrouver entre les mains d’une assistante sociale. Il pensait ne jamais revoir son père, et pourtant, il était là, face à lui. Cependant, le petit garçon ne pouvait s’empêcher d’éprouver une certaine rancune à son égard pour tout ce qui s’était passé, et si la première fois il avait été tout enjoué à l’idée de passer du temps avec lui, là, il restait de marbre face à ce dernier, se contentant juste d’être poli. Malone contrarié, il l’avait déjà vu et ne voulait pas avoir à y refaire face. « J’avais envie de venir jouer. Mais je sais pas si c’était une bonne idée finalement. » Premièrement, parce qu’il ne s’était pas du tout attendu de revoir Malone ici, et deuxièmement, parce que se bagarrer comme un chiffonnier, ce n’était pas dans ses habitudes et il savait bien que dès son retour à l’école, il allait encore entendre parler de cette histoire par son camarade qui risquait de raconter sa mésaventure au parc à leur groupe d’amis pour les dissuader de jouer avec lui. Heureusement, Ethan savait que, si ça arrivait, il pourrait compter au moins sur l’amitié qu’il avait avec Shane et qui ne se terminerait probablement pas à cause de ce genre de récit, et cela le rassurait au moins un peu. « Vous le connaissez ? » A voir son père, Ethan avait presqu’oublié la présence de la mère de son camarade non loin d’eux. Cette dernière, en interrogeant Malone, s’était relevée d’elle-même alors que son fils se blottissait tout contre elle sous le regard noir d’Ethan qui préféra reporter son attention sur la mère de famille qui tentait de se la jouer maternelle à présent envers le petit garçon. « C’est pas joli de se bagarrer, tu sais ? C’est mieux de jouer ensemble, tu ne crois pas ? » Poliment, il hocha la tête positivement, même si au fond de lui, il en voulait toujours autant à son camarade qui était à son sens tout aussi fautif, mais la jeune femme elle, semblait ne pas vouloir en tenir compte, trop occupée certainement à protéger et défendre son fils. Instinctivement, elle avait croisé le regard de Malone en s’adressant à l’enfant, comme pour chercher un quelconque appui de sa part puis chercha dans son sac à main un mouchoir en papier qu’elle donna à son fils avant de commencer à s’éloigner. Ethan reporta alors son attention sur Malone et brisa le silence qui les entourait. « Je crois que j’ai plus trop envie de rester ici, je vais rentrer à la maison. » Ca serait sans doute pour le mieux. Et puis, qui sait, avec un peu de chance, sa mère d'accueil ne s'était peut-être pas encore aperçu qu'il avait filé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



Message(#) Sujet: Re: I don't go looking for trouble. Trouble usually finds me. Ft Malone  

Revenir en haut Aller en bas
 
I don't go looking for trouble. Trouble usually finds me. Ft Malone
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Streets of New Orleans :: Welcome to the New Orleans :: Mid-city & Bayou Saint John :: City Park-