RSS
RSS



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 
9-1-1 I just need my bestfriend (paris&andrea)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
MEMBRE DES MARPLEPersonne ne doit être abandonné, oublié
avatar


MEMBRE DES MARPLE
Personne ne doit être abandonné, oublié


Depuis mon arrivée le : 04/05/2018 j'ai posté : 244 messages qui m'ont rapporté : 830 $ sous les traits de : Karlie Kloss D'ailleurs je dois mes images à : weaslove. En ce moment, je suis : présent(e) et pour finir, en RP, je préfère : m'adapter à mon partenaire.


Message(#) Sujet: Re: 9-1-1 I just need my bestfriend (paris&andrea)  Jeu 4 Oct - 12:01

Je savais bien que Summer était un sujet de conversation épineux avec Paris mais s'il fallait que je mette les pieds dans le plat, soit. Je n'avais pas envie de voir mon meilleur ami souffrir une nouvelle fois et vu la description de la situation qu'il m'offrait, les ennuis étaient au coin de la rue. " Je ne la considère pas comme une épouse volage. Je la considère comme la femme qui a brisé le coeur de mon meilleur ami " Et s'il pouvait lui pardonner, tant mieux. Mais moi, je ne pouvais pas. J'avais toujours cette rancoeur envers elle. Elle finirait peut-être par passer un jour ou pas. Pour le moment, tout ça, c'était malsain et les bases de leur nouvelle histoire / chance puaient l'embrouille à plein nez. Paris tentait de se défendre en m'indiquant que Paul lui tournait déjà autour quand ils étaient toujours ensemble, elle et lui. Woaw, belle mentalité Maconahey ! Voilà ce que j'avais envie de lui dire mais je me retenais autant que possible. " Je peux comprendre, c'est elle ou rien. Mais qu'elle fasse son choix aussi " Parce que s'il y avait bien une chose qui me débectait plus que le fait qu'elle ait fait du mal à mon meilleur ami par le passé était bien le fait qu'elle se jouait encore de lui à l'heure actuelle. Elle n'aime pas Paul ? Et bien qu'elle le quitte. Elle ne sait pas où poser ses affaires ? J'ai un matelas gonflable dans le placard et elle peut rester là autant de temps qu'elle veut. Je l'accueillerais si c'est la seule solution mais je n'ai aucun doute que Bonaventure ou Paris se chargeront de la soutenir avant que j'ai l'intention de l'inviter ici. " C'est pas condamnable Paris, tu crois pas qu'on a tous envie d'être heureux sur cette planète ? " Moi y compris. " Je condamne pas ça et je le condamnerais jamais parce que l'amour… voilà " Je suis une guimauve et je l'assume. " Mais ça me rend ouf tu vois. J'me mets à la place de ce mec. Si Maxime se tapait son ex dans mon dos et me prenait pour la pire conne de la planète… Je comprends pas ce qu'il y a de difficile dans le fait de larguer quelqu'un qu'on aime pas " C'était sûrement ça le plus triste en fait. Je n'en avais rien à faire de Paul en soit. Mais sur le principe, je ne peux pas. Bien trop fidèle, bien trop idiote surement. Ce n'est pas comme s'ils avaient des enfants, elle et Paul. Enfin, ce n'était pas vraiment mes affaires mais ça me chagrinait pour Paris. Il veut être heureux mais dans cette situation ? Ça n'est pas près d'arriver. Pas au grand jour du moins et je pense connaître assez mon meilleur ami pour savoir qu'il n'est pas un grand ferveur du jeu de cache-cache. Et j'étais pareille. Avec moi, c'est tout ou rien. Et ne pouvant me donner entièrement, je préférais passer mon tour. Je l'écoute, hausse les épaules et soupire. Bien sûr qu'on a déjà bien assez souffert en amour et même dans la vie de tous les jours… Mais ouai, quand il me demande si j'abandonnerais si Bonaventure trouve quelqu'un, je secoue légèrement la tête de haut en bas. " Si ça doit pas se faire Paris, ça ne se fera pas. J'ai déjà du tirer un trait sur Bonaventure quand il m'a largué il y a plusieurs années. S'il faut que je le refasse pour mon fils ou pour le bonheur de Bonaventure, je le ferais à nouveau sans rechigner. Leur bonheur est tout ce qui compte pour moi " Et j'étais assez forte pour me mettre entre parenthèse pour le bonheur des autres tant que ça ne concernait pas mon job. Parce que là, c'était bien différent. " J'ai pas envie qu'ils fouillent dans son passé, qu'ils tentent de déterrer ses démons pour tenter de m'anéantir " J'ai envie de le protéger, je ne veux pas qu'il souffre - à nouveau - à cause de moi. " Et imagine, on se remet ensemble, tout va bien et là, Maxime a la garde de Louis. Je repartirai pour la France sans hésiter un quart de seconde… C'est beaucoup plus facile comme ça Paris. La passion c'est si beau, Bona est ma plus belle aventure mais… J'ai besoin de jouer sur la sécurité, la stabilité… Alors je vais taire tout ce qui passe par là " Je passe ma main au niveau de mon coeur et continue " Et j'aviserai en temps et en heure. Je dois être rationnelle pour mon fils. Je lui dois bien ça " Et bien plus encore. quand j'étais seule, je pouvais me permettre d'écouter mon coeur, de réagir de manière plus ou moins irresponsable. Mais maintenant… Tout était différent. Et je n'avais aucun doute que Bonaventure comprendrait, le jour où on en parlerait. Je ne suis plus Andrea, je suis Andrea la maman. Un rôle que j'affectionnais plus que tout. Mais un rôle qui me coute beaucoup.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN - MEMBRE DES MARPLEPersonne ne doit être abandonné, oublié
avatar


ADMIN - MEMBRE DES MARPLE
Personne ne doit être abandonné, oublié


Depuis mon arrivée le : 29/01/2018 j'ai posté : 657 messages qui m'ont rapporté : 2355 $ sous les traits de : Derek *sexy* Theler Vous pouvez me retrouver aussi sous : Tomas W. (C. Hemsworth), Bonaventure W. (J. Williams) & Leonidas Vasilis (Jason Momoa) D'ailleurs je dois mes images à : Townies (vava) tumblr (gif) En ce moment, je suis : présent(e) et pour finir, en RP, je préfère : m'adapter à mon partenaire.


Message(#) Sujet: Re: 9-1-1 I just need my bestfriend (paris&andrea)  Lun 8 Oct - 14:27


   Andrea & Paris

   911 Just need my bestfriend

   
« Je ne suis pas tout blanc non plus dans cette histoire Andy ! Quand un couple part en couille, c’est souvent à 50/50 les torts. Elle ne m’a pas trompé mais j’ai préféré écouter ma colère plutôt que ma raison. Si j’avais accepté de faire cette thérapie de couple, sûrement les choses auraient été différentes mais j’ai refusé, je me suis entêté et je l’ai perdu »  répliqua Paris en poussant peu après, un soupire de lassitude. Cette histoire le fatiguait, il n’avait qu’une envie : retrouver sa femme et reprendre leur histoire où elle en était. Il avait beau n’en avoir rien à foutre de Paul, il savait que ce n’était pas bien. Il n’aurait pas supporté qu’on lui vole sa femme. « Je sais, je déraille complètement. Summer est bien la seule femme à faire ressortir le meilleur comme le pire en moi. La situation s’arrangera, j’en suis certain mais je suis incapable de me tenir loin d’elle. Putain si tu savais combien je l’aime » marmonna-t-il en secouant la tête de droite à gauche. Il s’en voulait de montrer Summer sous son plus mauvais jour. Il connaissait parfaitement Andrea pour savoir que cette dernière en voulait à son ex-femme. Une raison de plus pour souhaiter que les choses reviennent à la normale, que leur famille soit à nouveau réunis.

« Tu crois qu’ils en seraient capables ? Le monde va encore plus mal que je ne le pensais. Bordel, tout était plus simple quand on habitait à Boston. Qu’est-ce qu’on a tous les deux pour attirer les emmerdes comme ça ? Je sais que tu veux protéger ton fils mais pense également à toi. Une maman qui se sacrifie trop, une maman qui n’est pas heureuse, un jour ou l’autre, il le verra et il se posera des questions. Les gosses sont pires que des éponges et je parle par expérience. Ashlynn a très mal vécu notre divorce et encore plus quand elle s’est rendu compte que je n’allais pas bien et je ne te parle pas de Caleb qui avait recommencé à pisser au lit et avoir des terreurs nocturnes. Ils sentent ces choses-là alors pense à vivre un peu et pas seulement pour ton boulot. Je sais que tu es épanouie professionnellement et que tu ne laisseras rien ni personne se mettre en travers de ta route de ce côté-là mais réfléchis deux secondes : est-ce qu’une carrière vaut la peine de se retrouver seule lorsque la retraite sonnera ? Bonaventure est un grand garçon, il n’a pas besoin que tu le protèges ! Je ne prétends pas savoir ce qu’il ressent mais en quatre ans, je ne l’ai jamais vu regarder une femme comme il te regardait. Il t’a dans la peau mais ce crétin a tout foutu en l’air en te quittant, je sais qu’il en a conscience alors peut-être qu’il ne fera pas le con une deuxième fois. » termine-t-il son long monologue. Il ne cherchait pas à jouer les donneurs de leçons, loin de là. Son petit speech n'était pas à prendre ainsi mais plutôt comme une preuve de son attachement à Andrea. Il tenait à sa meilleure amie et il ne voulait que son bonheur. Or, il craignait qu'elle accepte une demi-vie à cause de son ex et de sa peur de perdre le petit Louis. Les enfants vous offraient beaucoup de bonheur mais également un tas de responsabilités et de nouvelles frayeurs. Il le comprenait fort bien pour craindre toujours le pire avec ses propres enfants. Andrea méritait d'être heureuse et ils connaissaient tous les deux, le seul homme capable d'un tel exploit : Bonaventure Weasley. Paris avait beau rencontré quelques difficultés avec le métis, il savait que ce dernier était un homme fiable et qu'il ferait un excellent beau-père pour Louis.


 
AVENGEDINCHAINS
   


Time, it needs time
TO WIN BACK YOUR LOVE AGAIN
TELL ME NOT TO CALL YOU THIS LATE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MEMBRE DES MARPLEPersonne ne doit être abandonné, oublié
avatar


MEMBRE DES MARPLE
Personne ne doit être abandonné, oublié


Depuis mon arrivée le : 04/05/2018 j'ai posté : 244 messages qui m'ont rapporté : 830 $ sous les traits de : Karlie Kloss D'ailleurs je dois mes images à : weaslove. En ce moment, je suis : présent(e) et pour finir, en RP, je préfère : m'adapter à mon partenaire.


Message(#) Sujet: Re: 9-1-1 I just need my bestfriend (paris&andrea)  Mer 10 Oct - 21:03

" Avec des si on referait le monde Paris " Que je souffle en haussant les épaules, comme pour lui faire comprendre qu'on ne peut plus rien changer maintenant. Peut-être qu'il aurait mieux accepté la chose avec une thérapie de couple. Mais peut-être que ça aurait fait remonter d'autres sujets et que l'issue aurait été la même. Je pars du principe que tout ce qui se passe devait arriver. Maintenant, demain ou dans dix ans. C'est ainsi. C'est écrit quelque part dans le cosmos ou je ne sais quoi. " Je sais combien tu l'aimes. Et c'est ça qui m'inquiète Paris. Tu veux que j'aille faire du charme à Paul ? On peut l'appeler Polochon ? J'aime pas la petite sirène de toute façon " Que je balance le plus sérieusement du monde, jetant un coup d'oeil sur mon fils qui jouait sans rechigner, sans se faire entendre. On pourrait presque oublier qu'il est là. J'ai dis presque. Parce que je n'oublierais pas mon doudou, oh non, jamais.

Je l'écoute et soupire doucement. Je sais bien qu'il ne faut pas que je m'oublie sentimentalement mais c'est plus facile à dire qu'à faire. J'ai l'impression que l'amour, c'est pas fait pour moi et ça fait pas du bien de ce dire ça. C'est usant, fatiguant et déprimant. Et puis, ma situation est loin d'être idéale. J'ai un fils, un probable procès qui va me tomber sur le coin de la tronche… Bref, aucun temps pour penser avec mon coeur, pour me laisser aller. Faire cela, ça peut revenir à tout perdre et ça, je ne suis pas prête d'y arriver. Ma vie, ma famille, mon travail. Et l'amour. Dieu que Bonaventure m'avait manqué. Le revoir quelques instants m'avait transporté dans mille endroits. Il n'y a aucun doute là dessus, il est celui avec qui je veux passer cette retraite dont Paris parle. Si tant est que j'y arrive un jour. Je préfère nier. C'est plus facile de nier de toute façon. " C'est 50/50 dans un couple quand il y a des soucis " Que je souffle à mon meilleur ami quand il met le doigt sur le fait que Bonaventure m'a quitté il y a des années de ça. Oui, il l'a fait mais parce que j'ai repris des anti-douleurs, un peu trop d'anti-douleurs et qu'il ne pouvait - ou ne voulait - pas vivre comme ça. C'est ma faute et à cent pour cent. J'ai fait un choix pourri et il m'est revenu en pleine face. J'ai joué, j'ai cherché et j'ai perdu. " Oui mais ils ont vu leurs parents se déchirer. Là y aura rien à voir parce que y aura rien " Que je souffle en souriant. Et peut-être qu'une fois que la situation sera moins épineuse, je me laisserais aller. Ou alors je serais incapable de me retenir trop longtemps. Oui, c'est bien possible ça aussi. J'ai de la volonté, je veux protéger ma famille mais je me connais. La preuve, j'aurais pu plonger avec Bonaventure au bar mais j'ai préféré fuir, sachant pertinemment que je ne tiendrais pas la route à côté de lui. J'ai beau avoir toutes les convictions du monde, il est ma faiblesse, ma kryptonique. " S'il y a une chose que j'ai appris en trente ans sur terre, c'est bien que l'homme est capable de n'importe quoi " Je souffle doucement et hausse les épaules. Et c'est rien de le dire. J'en voyais des vertes et des pas mures tous les jours et c'était usant et déprimant. " Une fois que tout sera en place, que je serai sur que tout ira bien pour Louis et moi, je me laisserais peut-être un peu aller. Mais là, c'est… délicat. Et si ça me démange, je sortirais et m'enverrais en l'air " Que je lance, comme si c'était la solution pour tout. J'en doute. Vraiment. Mais depuis qu'Alex m'avait tapé dans l'oeil, j'avais bien envie de le retrouver, à mes risques et périls. " Tu sais pourquoi c'était plus simple à Boston ? Tout simplement parce qu'on avait que nous à penser ou presque. Maintenant, dès que tu vas bouger, il va y avoir quelque chose ou quelqu'un d'impacté. Tes enfants, tes frères et soeurs vont se réjouir de te savoir avec Summer. Et si ça capote, c'est tout le monde qui va morfler. Si t'es sur de toi, tant mieux. Mais moi je suis pas sûre avec Bonaventure. Enfin pas en ce moment. C'est délicat " Les conditions n'étaient pas les plus simples et si mon fils pouvait survivre à un retour en France loin de tonton Paris, qu'en serait-il loin de Bonaventure s'il devenait son modèle paternel ? Je refusais tout simplement d'exposer Louis à cela. " Une fois que tout le monde sera en sécurité, ça ira mieux. Mais en attendant... " En attendant c'était profil bas et sourire de circonstance même si ça fait mal au coeur.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN - MEMBRE DES MARPLEPersonne ne doit être abandonné, oublié
avatar


ADMIN - MEMBRE DES MARPLE
Personne ne doit être abandonné, oublié


Depuis mon arrivée le : 29/01/2018 j'ai posté : 657 messages qui m'ont rapporté : 2355 $ sous les traits de : Derek *sexy* Theler Vous pouvez me retrouver aussi sous : Tomas W. (C. Hemsworth), Bonaventure W. (J. Williams) & Leonidas Vasilis (Jason Momoa) D'ailleurs je dois mes images à : Townies (vava) tumblr (gif) En ce moment, je suis : présent(e) et pour finir, en RP, je préfère : m'adapter à mon partenaire.


Message(#) Sujet: Re: 9-1-1 I just need my bestfriend (paris&andrea)  Jeu 11 Oct - 14:05


   Andrea & Paris

   911 Just need my bestfriend

   
Andrea avait raison, avec des si, on pouvait refaire le monde. Il le savait bien car Paris avait passé des soirées à refaire sa vie, à en défaire ses choix. Il avait merdé mais au lieu de s’arrêter, de réparer ses torts, il avait persisté jusqu’au divorce à cause de sa fierté mal placée. Sa famille en avait trinqué surtout les enfants. Ashlynn et Caleb avaient connu des hauts et des bas mais le pompier s’était juré de tout faire pour que tout se passe bien notamment en leur permettant d’avoir une certaine stabilité la semaine. Bien sur, il aimerait les avoir plus souvent à la maison mais son métier ne le lui permettait pas. Qui sait, peut-être qu’ils finiraient par reformer cette famille qui lui avait permis, durant des années, de garder un équilibre. « Je tiens trop à toi pour te mettre dans ses pattes ! Ne t’inquiète pas pour moi Andy, je sais où je vais et pourquoi. Je garde les pieds sur terre et surtout, malgré cette situation, je suis heureux. Je le suis vraiment Andy et je t’assure, que je n’y vais pas la bouche en cœur comme un crétin » dit-il en lui souriant. Sa meilleure amie n’avait pas à s’en faire, il était confiant malgré ses doutes : quoiqu’il arrive, il sera beaucoup plus heureux en tentant cette aventure qu’en vivant dans le regret de n’avoir rien fait.

« Louis a de la chance d’avoir une mère comme toi ! Crois-moi, s’il déconne durant son adolescence, je saurais lui rappeler ce fait » dit-il. Andrea était la mère qu’il aurait aimé avoir plus jeune. Grace faisait des efforts, elle tentait de se racheter un maximum mais il y avait certaines choses, qu’elle ne pouvait pas réparer malgré tout l’amour du monde. Louis n’aurait jamais à souffrir de ces blessures, Andrea était entièrement dédiée à son bien-être. La seule chose qu’il craignait c’est qu’elle s’oublie complètement et termine par s’enfermer dans son travail. Paris avait espéré que son histoire avec Maxime perdure dans le temps car il voulait qu’elle connaisse le bonheur d’être avec quelqu’un, de pouvoir compter sur quelqu’un en toute occasion. « Ouais et bien j’espère pour son matricule que ton ex viendra pas te trainer dans la boue car je lui ferais regretter d’être né » marmonna Paris. Protecteur ? Il l’était sûrement beaucoup trop. « J’ai pas envie de te perdre à nouveau Andy ! J’adore vous avoir tous les deux ici, à la Nouvelle-Orléans » confessa-t-il avant de rigoler. « Tu as raison, rien ne vaut une partie de jambe en l’air pour se détendre » dit-il avant de reprendre plus sérieusement concernant les années à Boston. Andrea n’avait pas tort, sa famille avait souffert de son divorce mais pour une fois, Paris voulait penser qu’à lui. Il avait besoin de Summer dans sa vie pour être heureux. Personne d’autre ne pouvait lui apporter ce bonheur alors il prenait la décision de tout faire capoter mais l’amour sans risque, ce n’était pas de l’amour. « Vous venez à peine de vous revoir, tu m’étonnes que tu n’es sûre de rien. En attendant, comme tu dis, rien ne t’empêche de t’amuser avec d’autres hommes ! J’ai des collègues qui seraient pas contre de t’aider à t’amuser »

 
AVENGEDINCHAINS
   


Time, it needs time
TO WIN BACK YOUR LOVE AGAIN
TELL ME NOT TO CALL YOU THIS LATE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MEMBRE DES MARPLEPersonne ne doit être abandonné, oublié
avatar


MEMBRE DES MARPLE
Personne ne doit être abandonné, oublié


Depuis mon arrivée le : 04/05/2018 j'ai posté : 244 messages qui m'ont rapporté : 830 $ sous les traits de : Karlie Kloss D'ailleurs je dois mes images à : weaslove. En ce moment, je suis : présent(e) et pour finir, en RP, je préfère : m'adapter à mon partenaire.


Message(#) Sujet: Re: 9-1-1 I just need my bestfriend (paris&andrea)  Sam 13 Oct - 21:11

Je ne connais pas ce Paul mais je suis sûre qu'il n'est pas si terrible que ce que Paris tente de me faire croire. Si Summer est tombée amoureux de Paris, elle n'a pas pu tomber sur un abruti fini après, pas après tout ce temps célibataire. Enfin, je n'en sais trop rien et je n'en saurais jamais trop rien parce que je vois bien que Paris ne le porte pas dans son coeur - ce que je comprends - et je suis loin d'être l'une des meilleure copine de Summer. Je la tolère pour mon meilleur ami et on verra bien ce que le futur nous réserve. Ça dépend d'eux, bien entendu. " J'espère bien. Tête haute et fierté. Un minimum s'il vous plait ! " Je souris timidement et lui adresse un clin d'oeil. Je connais Paris mais je sais aussi qu'un homme - ou une femme dans son cas - peut vite faire perdre la tête au plus posé des hommes sur terre. C'est comme ça. L'amour c'est… compliqué. Franchement, y a rien de plus compliqué que ça parce que c'est tout sauf rationnel. Et mes soucis actuels en étaient la preuve vivante. Je risquais de me retrouver dans une situation bien délicate parce que j'avais réfléchi avec mon coeur et que l'amour pour mon travail avait prôné sur mon amour pour Maxime. C'est si triste d'y penser comme ça mais il me connaissait assez… Je suis mariée à mon travail et je trompe ce dernier avec Maxime. Enfin, trompais. Aujourd'hui, je me rends compte qu'il n'était qu'un pansement bien résistant et c'est triste. " T'irais lui casser la binette ? J'espère qu'il sera assez intelligent pour ne pas nous mettre dans une position délicate avec Louis " Encore plus délicate devrais-je dire. Parce que j'avais bien entamé les choses. Il fallait que je me prépare à tout affronter. J'avais l'impression de devoir affronter un ouragan avec une paire de gants, du grand n'importe quoi. " J'ai pas très envie de partir non plus je t'avouerais " Parce que les USA sont mon pays mais aussi parce que retrouver mon meilleur ami était tout ce dont j'avais besoin. Avec Paris, j'ai l'impression de pouvoir affronter le monde. Et puis, il y a Bonaventure… S'il ne s'était pas trouvé ici, je ne me serais pas gênée de faire un petit tour par Boston, juste pour voir… Le coeur a ses raisons que la raison ignore !! Et quand il me dit que certains de ses collègues ne seraient pas contre m'aider à m'amuser, un léger sourire en coin vient prendre possession de mon visage. " Ah bon ? Lequel ? Celui qui a la cicatrice au niveau du sourcil gauche ? Non parce que lui c'est où il veut, quand il veut " Que je glousse en buvant une gorgée de ma boisson, manquant de m'étouffer. Louis se tourne et hausse un sourcil. Inquiétant, il vient vers moi alors que je tousse et tente de reprendre mon souffle. " Maman bobo ? " Je souris et secoue la tête de droite à gauche. Non, jamais… Et au lieu de dire quoi que ce soit, je lui donne un bout de gâteau au chocolat. Je pose mes mains sur ses petites oreilles innocentes et lance à Paris " Par contre, faudra me garder Louis toute la nuit parce que je vais l'épuiser… " Et j'attends la réaction de mon meilleur ami. Surement choqué mais pas trop non plus. C'est sur.

(je vois Oliver Stark pour la trombine du monsieur…)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



Message(#) Sujet: Re: 9-1-1 I just need my bestfriend (paris&andrea)  

Revenir en haut Aller en bas
 
9-1-1 I just need my bestfriend (paris&andrea)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Streets of New Orleans :: Welcome to the New Orleans :: Vieux Carré français :: Les habitations-